Fly Me to the Moon (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fly Me to the Moon (homonymie).
Fly Me To The Moon
Réalisation Ben Stassen
Scénario Domonic Paris
Sociétés de production MK2 Productions
Pays d’origine Drapeau de la Belgique Belgique
Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Animation
Durée 88 minutes
Sortie 2008

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Fly Me to the Moon est un film d'animation belgo-américain réalisé Ben Stassen, sorti en 2008.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Nat et ses amis I.Q. et Scooter, trois petites mouches, sont en train de construire une petite fusée à proximité de Cap CanaveralApollo 11 se trouve déjà sur la rampe de lancement. Se souvenant des exploits aéronautiques de son grand-père, Nat aimerait se distinguer à son tour. Il persuade ses compagnons de s'introduire avec lui à bord de la fusée Saturn V en se dissimulant sous les casques des astronautes Neil Armstrong, Buzz Aldrin et Michael Collins.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Voix anglaises[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (juillet 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
  • Il s'agit du premier long métrage d'animation en 3D belge. D'autre part, c'est le premier long métrage en images de synthèses en relief européen. En effet, sa projection nécessite des salles de cinéma adaptées et des lunettes spécifiques pour voir l'animation en relief (bien que la technologie actuelle soit plus évoluée, on pourrait rapprocher ces lunettes de celles ayant un verre rouge et l'autre cyan, mieux connues par tout un chacun).
  • Une version courte du film est diffusée au Futuroscope (Poitou-Charentes), avec le titre alternatif Les Astromouches.
  • À la fin du film, Buzz Aldrin fait une courte apparition pour expliquer qu'aucune mouche n'était à bord pendant le vol.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]