Flux énergétique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Flux énergétique
Description de cette image, également commentée ci-après
Le flux énergétique intègre l'ensemble du rayonnement électromagnétique émis ou reçu en un point. Pas uniquement ce qui est visible.
Unités SI watt (W)
joule par seconde (J/s)
Dimension M·L2·T−3
Nature Grandeur de flux intensive
Symbole usuel
Lien à d'autres grandeurs =

En radiométrie, le flux énergétique ou la puissance rayonnée est la mesure de la puissance totale d'un rayonnement électromagnétique (allant du rayonnement radioélectrique aux rayonnement de particules énergétiques) émise ou reçue par une surface réelle ou virtuelle.

Cette quantité peut être relative à l'ensemble du spectre électromagnétique ou à un intervalle élémentaire de celui-ci. On parle alors de flux spectral ou spectrique.

Unités[modifier | modifier le code]

L'unité SI du flux énergétique est le watt (W). Une puissance peut être exprimée en termes d'énergie par unité de temps, soit, toujours en unités SI, en joules par seconde (J·s−1 ou J/s).

Le flux spectral est une distribution statistique du flux relative à un intervalle du spectre mesuré par la quantité (fréquence, longueur d'onde, nombre d'onde, énergie, etc.). L'unité correspondante sera donc le . Sa valeur numérique est dépendante du choix de .

Le flux énergétique est préférentiellement noté  : les organismes de normalisation recommandent en effet d'utiliser l'indice e pour dénoter les grandeurs « énergétiques » (en radiométrie), afin de les distinguer des grandeurs correspondantes en photométrie.

Densité de flux énergétique[modifier | modifier le code]

La densité de flux (flux par unité de surface) est le premier moment de la luminance , fonction du vecteur unitaire donnant la direction de propagation et appartenant à la sphère unité [1],[2] :

est un vecteur qui est le résultat d'une intégration sur un intervalle fini et ne dépend donc pas de . Corrélativement il existe donc une infinité de luminances qui donnent une même densité de flux.

Dans le cas d'un faisceau parallèle est la moyenne temporelle du vecteur de Poynting défini en électromagnétisme.

est l'analogue radiatif du flux de chaleur de conduction.

Flux énergétique[modifier | modifier le code]

Le flux énergétique est le flux compté au travers d'une surface orientée par sa normale , désignant les coordonnées de l'espace  :

est un scalaire indépendant de . Il existe donc pour une surface donnée une infinité de densités de flux qui donnent le même flux.

Par définition de l'exitance le flux est également donné par :

Mesure[modifier | modifier le code]

Le flux énergétique peut être mesuré par calorimétrie en utilisant un radiomètre ou un bolomètre, en réduisant l'énergie électromagnétique en chaleur. La mesure du flux spectral nécessite l'usage d'un spectroradiomètre[3] .

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Michael M. Modest, Radiative Heat Transfer, Academic Press, (ISBN 0-12-503163-7, lire en ligne)
  2. (en) John R. Howell, R. Siegel et M. Pinar Mengüç, Thermal Radiation Heat Transfer, CRC Press, (ISBN 978-1-4398-9455-2)
  3. (en) Robert Boyd, Radiometry and the Detection of Optical Radiation (Pure & Applied Optics Series), Wiley-Interscience, (ISBN 978-0-471-86188-1)


Articles connexes[modifier | modifier le code]