Flore Vasseur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Flore Vasseur
Description de cette image, également commentée ci-après
Flore Vasseur en novembre 2019
Naissance (46-47 ans)
Annecy
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture français

Œuvres principales

  • En bande organisée (2013)

Flore Vasseur, née à Annecy en est une écrivaine, entrepreneuse et journaliste française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et début de carrière[modifier | modifier le code]

Flore Vasseur est née en 1973 à Annecy. Elle pratique le snowboard durant sa jeunesse, tout en étudiant à l'institut d'études politiques de Grenoble où elle bénéficie d'horaires aménagés[1]. Elle intègre ensuite l'école des hautes études commerciales de Paris (HEC Paris)[2].

À l'issue de ses études, Flore Vasseur est recrutée par un groupe de l'industrie du luxe. Elle s'installe à New York en 1999 et fonde une société de marketing. Après l'explosion de la bulle internet et les attentats du 11 septembre 2001, elle retourne en France et travaille en tant que consultante,[2] puis suit son petit ami à Kaboul[1] durant un an, celui-ci profitant de l'aide à la reconstruction octroyée par les occidentaux à l’Afghanistan.

Carrière littéraire[modifier | modifier le code]

Flore Vasseur se lance dans l'écriture de son premier roman fortement autobiographique, Une fille dans la ville, publié en 2006 par les éditions des Équateurs[2]. Il remporte le prix Découverte Figaro Magazine-Fouquet's[3].

En 2011, le prix Jean Amila-Meckert et le grand prix national Lions de littérature sont décernés à son second livre, Comment j'ai liquidé le siècle[4],[5], consacré à un trader[6].

En bande organisée, paru en 2013 et dont l'action se déroule dans le milieu de la finance[7],[8], est retenu dans la sélection pour les prix Interallié et de Flore[9].

Dans son quatrième livre Ce qu’il reste de nos rêves publié en 2019, après avoir longuement enquêté sur le hacker et prodige de l'informatique Aaron Swartz qui s'est suicidé en 2013, à 26 ans, Flore Vasseur relaie son message d'engagement en faveur d'un Internet libre.

Chroniques et documentaires[modifier | modifier le code]

Flore Vasseur est aussi chroniqueuse : elle est invitée à écrire pour le Journal du Dimanche et Libération[10], et réalise depuis 2011 des chroniques hebdomadaires sur France Culture, où elle se penche notamment sur les lanceurs d'alerte[11].

Elle produit en 2012 une série de portraits pour Le Monde[12], ainsi que plusieurs critiques pour Le Figaro Littéraire. Depuis l'automne 2019, elle donne une chronique hebdomadaire dans le quotidien La Croix.

Elle se lance dans la réalisation de documentaires pour Canal+ et Arte. Elle concentre son travail sur l'évolution de la démocratie, et plus particulièrement sur les combats de Lawrence Lessig[13] et d'Edward Snowden[14].

En , elle est nommée membre du Conseil national du numérique[15] dans le collège des acteurs de la société civile.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Flore Vasseur est la mère de deux enfants[12].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Articles[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Émilie Grangeray, « Flore, perdue mais pas désespérée », Le Monde 2, Le Monde Magazine,‎ , p. 46-47 (ISSN 1624-625X, lire en ligne)
  2. a b et c Sabine Audrerie, « Flore Vasseur, la femme pressée », Le Figaro Magazine,
  3. Stéphane Hoffmann, « Flore Vasseur, Trader kamikaze », Le Figaro Magazine,
  4. « Flore Vasseur reçoit le Prix Jean Amila-Meckert du livre de critique sociale », AFP,
  5. Adrien Aszerman, « Deux lauréats pour le Grand Prix National Lions de Littérature », Actualitté,
  6. Alexandre Fillon, « Comment un trader a liquidé le siècle », L'Express,
  7. Alexandra Schwartzbrod, « La Firme des animaux », Libération,
  8. Astrid de Larminat, « Flore Vasseur : qui gouverne quoi ? », Le Figaro,
  9. Camille Neveux, « Flore Vasseur : "Les hackers sont la dernière forme de contre-pouvoir" », Le Journal du dimanche,
  10. « Flore Vasseur », sur liberation.fr (consulté le 20 avril 2017)
  11. « Flore Vasseur », sur franceculture.fr (consulté le 20 avril 2017)
  12. a et b « Portrait », sur florevasseur.com (consulté le 16 novembre 2019)
  13. Flore Vasseur (dont vidéo de 52:26 min.), « Larry Lessig : d’Harvard à la Maison Blanche ? », sur arte.tv, (consulté le 20 avril 2017)
  14. « Meeting Snowden », sur arte.tv (consulté le 20 avril 2017)
  15. « Découvrez les 30 membres du Conseil national du numérique 2017-2019 », sur usine-digitale.fr, .

Liens externes[modifier | modifier le code]