Flora Purim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Flora Purim
Flora Purim ca.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Labels
Genre artistique
Site web

Flora Purim, née le à Rio de Janeiro, est une chanteuse de jazz brésilienne.

Ses parents étaient des juifs musiciens, son père Naum Purim était violoniste et sa mère Rachel Vaisberg était pianiste. Toute petite, Flora découvre le jazz alors que sa mère en joue au piano pendant que son père est hors de la maison.

Elle est connue pour sa participation au groupe Return to Forever avec Chick Corea et Stanley Clarke, ainsi que ses collaborations avec Dizzy Gillespie, Gil Evans, Stan Getz, Mickey Hart du (Grateful Dead), Carlos Santana, Jaco Pastorius ainsi qu'avec son mari Airto Moreira. En 2002, elle a reçu le prix Ordem do Rio Branco pour l'ensemble de son œuvre. On l'a surnommée la Reine du Jazz Brésilien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa mère écoutait des disques qu'elle apportait à la maison, elle les faisait jouer alors que son père était au travail, c'est ainsi qu'elle a découvert des gens comme Dinah Washington, Billie Holiday et Frank Sinatra ainsi que des pianistes tels que Bill Evans, Oscar Peterson et Erroll Garner, les préférés de sa mère.

Flora débute sa carrière au Brésil au début des années '60, alors qu'elle est chanteuse pour l'ensemble Quarteto Novo, dirigé par Hermeto Pascoal et Airto Moreira. En tant que jeune adulte, Flora commence à mélanger le jazz aux protest songs pour contester le gouvernement répressif de l'époque. En 1964, un coup d'état a mené à la censure de toutes les musiques chantées, et Flora rêve de l'Amérique, il y avait une rivière appelée San Francisco, elle a chanté à cette rivière qui en rejoignant la mer l'amènerait en Amérique. Juste avant de quitter le Brésil, Flora épouse le percussionniste Airto Moreira et ils arrivent en Amérique vers 1967. Ils se retrouvent à New-York dans le jazz électrique qui émerge alors. Ils tournent en Europe avec Stan Getz et Gil Evans, puis en 1972, avec Stanley Clarke et Joe Farrell, ils sont membres du groupe de jazz fusion Return To Forever de Chick Corea. Ils travaillent sur les deux premiers albums, Return to forever et Light as a Feather tous les deux sortis en 1972. En 1973, Flora Purim sort son premier album Butterfly Dreams qui est bien accueilli et reçoit des critiques favorables, elle est même choisie par le magazine jazz Down Beat comme une des 5 meilleures chanteuses jazz. Elle travaille avec Carlos Santana et Mickey Hart lors de festivals et sur des albums, (Welcome en 1973 et Borboletta en 1974) pendant les années '70. Elle sera arrêtée et incarcérée brièvement durant les années '70 pour possession de cocaïne.

Elle publie plusieurs albums pour la maison de disques Milestones, elle et son mari Airto Moreira sont aussi membres de l'ensemble de jazz Uruguay Opa, ce qui en français veut dire bonjour. Elle chante sur le deuxième album de ce groupe Magic time et, en retour, Opa joue sur une chanson Corre Niña de son album Nothing Will Be as It Was... Tomorrow. Alors qu'à l'autre bout du globe, son plus grand succès en Asie, particulièrement aux Philippines, s'intitule Angels. Durant les années '80, Flora tourne avec le groupe United Nation Orchestra de Dizzy Gillespie, culminant avec la publication de l'album Dizzy Gillespie and the United Nation Orchestra – Live at the Royal Festival Hall, London (June 10, 1989) qui sort en 1990. Puis elle chante sur un album de Mickey Hart du Grateful Dead, Planet Drum en 1990. En 1995, elle sort son album Speed of light et fait une tournée mondiale. Elle joue pendant un mois au Ronnie Scott's Jazz Club de Soho à Londres, entourée de musiciens comme Billy Cobham, Freddie Ravel, George Duke, David Zeiher, Walfredo Reyes, Jr., Alphonso Johnson, Changuito, Freddie Santiago, et Giovanni Hidalgo.

Discographie[modifier | modifier le code]

Solo[modifier | modifier le code]

  • 1964: Flora e MPM (RCA Brasil)
  • 1973: Butterfly Dreams (Milestone)
  • 1974: 500 Miles High (Milestone Records)
  • 1974: Stories to Tell (Milestone Records)
  • 1976: Open Your Eyes You Can Fly (Milestone Records)
  • 1976: Encounter (Milestone Records)
  • 1977: Nothing Will Be as It Was... Tomorrow (Warner Brothers)
  • 1978: Everyday Everynight (Warner Brothers)
  • 1978: That's What She Said (Milestone Records)
  • 1979: Carry On (Warner)
  • 1980: Love Reborn (Milestone) - Compilation.
  • 1988: The Midnight Sun (Virgin)
  • 1988: Milestone Memories (BGP Records)
  • 1992: Queen of the Night (Sound Wave)
  • 1994: The Flight (B&W Music)
  • 1995: Speed of Light (B&W Music)
  • 2000: Flora Purim sings Milton Nascimento (Narada)
  • 2001: Perpetual Emotion (Narada)
  • 2003: Speak No Evil (Narada)
  • 2005: Flora's Song (Narada)
  • 2006: Nothing Will Be As It Was... Tomorrow/Everyday, Everynight (Collectables) - Compilation 2 CD.

Avec Airto Moreira

  • 1970: Natural Feelings (Buddah Records)
  • 1971: Seeds on the Ground (Buddah Records)
  • 1972: Free (CTI)
  • 1973: Fingers (CTI)
  • 1974: Virgin Land (Salvation)
  • 1976: The Essential Airto (Buddha) - Compilation.
  • 1977: I'm Fine – How Are You? (Warner)
  • 1978: The Best Of Deodato/Airto (CTI Records) - Avec Stanley Clarke, Billy Cobham, Rick Marotta, Keith Jarrett, etc.
  • 1982: Brazilian Heatwave (Breakaway)
  • 1985: Three Way Mirror (Reference Recordings)
  • 1985: Humble People (Concord)
  • 1986: The Magicians (Concord Crossover)
  • 1988: The Colours of Life (In+Out)
  • 1989: The Sun Is Out (Concord)
  • 2001: Wings of Imagination (2 CD Concord)
  • 2012: Live in Berkeley (Airflow Productions)

Avec Fourth World

Collaborations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :