Floréal Martorell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Martorell (homonymie).
Floréal Martorell
Description de cette image, également commentée ci-après

Floréal Martorell dans un studio

Nom de naissance Floréal Martorell
Naissance
Nationalité Drapeau de la France France
Profession

Floréal Martorell (né en 1956) est un espérantiste français, musicien et moteur important de la communauté musicale espérantiste.

Il est le fondateur de l'association EUROKKA et du label indépendant de musique espérantiste Vinilkosmo. Il est également le créateur de la revue Rok-gazet' et prend part à l'organisation de nombreuses présentations de musiques espérantistes. Par exemple, il est le principal agent de KAFE (Kultura Arta Festivalo de Esperanto, Festival Artistique Culturel d'Espéranto).

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils d'un anarchiste catalan qui s'est exilé à Toulouse après la défaite lors de la guerre civile espagnole en 1939.

Floréal (ou Flo, comme il aime être appelé) fut le fondateur de studios d'entraînement et d'enregistrement à Donneville (près de Toulouse) en 1980. Entre 1981 et 1987, il créa et dirigea le Collectif d'Activités Musicales (CAM) dans le cadre duquel il organisa des concerts et des spectacles.

En 1987, Floréal apprit l'espéranto et commença alors à penser au lien entre l'espéranto et le rock. Il chercha des musiciens ainsi que de jeunes espérantistes avec lesquels il pourrait créer une association espérantiste de rock. En octobre 1987, il démissionna du CAM et en janvier 1988, il créa l'association EUROKKA. En 1990, il créa le label Vinilkosmo et la revue Rok-gazet'.

Entre 1994 et 1995, il tenta d'organiser le Festival Espérantiste International de Pop-rock (en espéranto : Pop-Roka Esperanto Festivalo Internacia ou PREFI), mais le projet fut abandonné faute de subventions suffisantes.

Floréal prit part à l'organisation de nombreux festivals et spectacles : pendant plusieurs années le festival Musicalèze, les spectacles lors des congrès de SAT-Amikaro à Bordeaux, Amboise, Limoges et Antony, le Kultura Esperanto-Festivalo, etc. Il fut également responsable de l'organisation du programme culturel du Congrès Universel d'Espéranto de Montpellier en juillet 1998 (avec 3000 participants). À la suite du succès de ce programme, Espéranto-France lui demanda de lancer le projet KAFE. Il fut élu au poste de président de l'association Espéranto Midi-Pyrénées en juin 1999 avec la tâche d'organiser le KAFE.

Liens externes[modifier | modifier le code]