Fleury Joseph Crépin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Fleury Joseph Crépin
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Fleury Joseph Crépin (né à Hénin-Liétard en 1875 – mort à Montigny-en-Gohelle en 1948) est un peintre français d'art brut. Il est rattaché au groupe dit des médiumniques.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fleury Joseph Crépin est d'abord serrurier, puis plombier-zingueur, avant de s'établir comme quincaillier à Montigny-en-Gohelle en 1901. Passionné de musique, il compose des partitions pour la fanfare municipale. Se prétendant guérisseur, il se rapproche du mouvement spirite à partir de 1930 et rencontre Victor Simon et Augustin Lesage. En 1938, il découvre le dessin automatique. Puis, au milieu de l’année 1939, déclare entendre des voix lui disant : « quand tu auras peint 300 tableaux, ce jour-là la guerre finira... Après la guerre, tu feras 45 tableaux merveilleux et le monde sera pacifié. » Crépin achève sa 300e toile le , la veille de la capitulation de l'Allemagne, et commence la série des tableaux merveilleux en 1947. À sa mort, le , deux tableaux merveilleux restent inachevés.

Son œuvre[modifier | modifier le code]

Les tableaux de Crépin sont caractérisés par leur symétrie et l’utilisation de motifs perlés. Réalisées d’après des esquisses dessinées, puis transposées et agrandies à l’aide d’un compas, d’une règle et d’un mètre, ses œuvres sont composées de centaines de gouttelettes de peinture à l'huile, de couleur pure, déposées sur la toile. Ses tableaux représentent généralement des architectures de palais et de temples, ainsi que des figures humaines et animales stylisées. Ses représentations semblent généralement s'inspirer de la peinture indienne. Selon son vœu, on enferma en 1948 dans son cercueil toutes ses esquisses.

André Breton appréciait grandement sa peinture.

Lien interne[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]