Flavius Sallustius

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec Secundus Salutius, autre préfet de Julien au nom presque semblable.

Flavius Sallustius est un homme d'État romain et philosophe du IVe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Natif d'Hispanie au début du IV° s., il fréquente l'empereur Julien (mort en 363). Il est vicaire des Cinq-Provinces, vicaire des Hispanies (vers 357)[1], puis vicaire de Rome. Il est nommé préfet du prétoire des Gaules de 361 à 363, année où il est élevé au consulat.

Philosophie[modifier | modifier le code]

On lui attribue[2] un traité néoplatonicien grec Des dieux et du monde, sorte de catéchisme païen inspiré par Jamblique (cet ouvrage est parfois attribué à Secundus Salutius). L'ouvrage date de 362.

L'auteur oppose la théologie chrétienne à la théologie païenne. Il appartient au platonisme.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • Saloustios : Des dieux et du monde (362), texte établi et traduit par Gabriel Rochefort, « Collection des Universités de France », Les Belles Lettres, Paris, 1960.
  • autre traduction du traité Des dieux et du monde : A.-J. Festugière, Trois dévots païens, La Colombe, 1944.
  • quelques décisions juridiques figurant dans le Code théodosien.

Études[modifier | modifier le code]

  • Gabriel Rochefort, "Le 'Péri theon kai kosmou' de Saloustios et l'influence de l'Empereur Julien", Revue des études grecques, vol. LXIX, n° 324-325, 1956, p. 50-66.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. CIL VI 1729, concernant une statue qui lui est élevée à Rome par une légation espagnole.
  2. Robert Étienne, Flavius Sallustius et Secundus Salutius, Revue des études anciennes 65, 1963.