Flavius Mallius Theodorus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Mallius Theodorus
Fonctions
Consul
Sénateur romain
Préfet du prétoire
Biographie
Naissance
Décès
Date inconnueVoir et modifier les données sur Wikidata
Époque
Activités
Fratrie
Manlia Daedalia (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Gens
Mallii (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion

Flavius Mallius Theodorus (ou Mallius Theodorus, ou encore Manlius Theodorus) est un consul romain, pour l'année 399. On sait qu'il resta le seul consul après le départ de Eutropius[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est probablement d'une origine sociale assez humble, puisque Claudien ne parle que de ses mérites et jamais de sa famille. C'est un homme de lettres à qui on doit un De Metris, ainsi que des ouvrages de philosophie. Il avait pour frère un certain Lampadus[2] et un fils dénommé Theodorus à qui il dédie son ouvrage le De Metris.

Il est préfet du prétoire d'Italie en 397 et consul éponyme en 399[3], et donne à cette occasion des jeux célébrés par un panégyrique de Claudien.

Manlius Theodorus est connu pour avoir été un consul chrétien protecteur d'Augustin d'Hippone. Celui-ci en parle lorsqu'il fait mention de son séjour à Cassiciacum à l'automne 386 et dans son ouvrage la Cité de Dieu[4] Augustin d'Hippone lui dédie un des quatre ouvrages écrits à Cassiciacum, le De Beata vita[5]. Il vivait à Milan, ville qu'il favorisa contre Rome[6].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Sources : Prosopography of the Later Roman Empire, Vol. 1, page 902.
  2. Symmaque, Lettres, V, 16.
  3. Doise 1949, p. 323, tableau 2.
  4. Civ. Dei, XVIII, 54.
  5. Augustin, Rétractations, 12
  6. Claudien, Panégyriques, 124 et Symmaque, Lettres, VI, 52.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

On peut lire le Panégyrique que le poète Claudien a consacré à Flavius Mallius Theodorus (en langue latine) sur cette page web.