Flavine adénine dinucléotide

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la biochimie
Cet article est une ébauche concernant la biochimie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Flavine adénine dinucléotide
Flavine adénine dinucléotide
Identification
No CAS 146-14-5
No EINECS 205-663-1
DrugBank DB03147
PubChem 703
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute C27H33N9O15P2  [Isomères]
Masse molaire[1] 785,5497 ± 0,0302 g/mol
C 41,28 %, H 4,23 %, N 16,05 %, O 30,55 %, P 7,89 %,
Écotoxicologie
DL50 > 7 g·kg-1 (souris, oral)[2]
589 mg·kg-1(souris, i.v.)[2]
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

La Flavine adénine dinucléotide (FAD) est un cofacteur d'oxydo-réduction dérivant de la riboflavine (vitamine B2). Il est associé aux enzymes de la classe des oxydo-réductases auxquelles il est lié par une liaison covalente : c'est un groupement prosthétique.

Ce coenzyme est notamment utilisé par les flavoprotéines du complexe II de la chaîne respiratoire mitochondriale : Glycérol 3-P déshydrogénase, AcylCoA déshydrogénase, Succinate déshydrogénase. Au niveau de cette chaine respiratoire mitochondriale, le FAD permet la formation de 2ATP grâce au pompage de 6 protons dans l'espace inter-membranaire.

Le couple rédox est le suivant :

Structure[modifier | modifier le code]

Flavine - Ribitol - Phosphate - Phosphate - Ribose - Adénine


NB : Noyau Flavine (dérive de l'isoalloxazine)

Ribitol (ose linéaire en C5)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. a et b Drugs in Japan Vol. -, Pg. 1124, 1995.