Flavia Bujor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Flavia Bujor
Flavia Bujor.jpg
Flavia Bujor en 2011.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (32 ans)
BucarestVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Directeur de thèse
Emmanuel Bouju (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales
La Prophétie des pierres (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Flavia Bujor (née en 1988) est une écrivaine et critique littéraire française d'origine roumaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née le à Bucarest, fille d'un sculpteur et d'une psychanalyste[1], elle est arrivée en France à 2 ans. À l'âge de 13 ans, elle écrit son premier roman, La Prophétie des Pierres, traduit en 23 langues (dont l'allemand, l'anglais et l'italien)[2],[3].

En 2008, Flavia Bujor entre à l'École normale supérieure (A/L)[4]. Elle y obtient en 2012 l'agrégation de lettres modernes[5].

À partir de 2014, elle prépare sous la direction d'Emmanuel Bouju (université Rennes 2) une thèse de doctorat en littérature comparée intitulée Une poétique de l’étrangeté : plasticité des corps et matérialité du pouvoir (Suzette Mayr, Marie NDiaye, Yoko Tawada), qu'elle soutient en novembre 2018[6].

Elle est ATER à l'université de Bretagne-Sud[7] depuis 2017[8].

Ouvrage[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pascale Haubruge, « Série (1) : jeunes talents : « La prophétie des pierres » vient de paraître chez Anne Carrière Flavia Bujor, 14 ans, écrivain : une invitation à ne pas oublier de rêver : au commencement était la prophétie... », sur lesoir.be, .
  2. (en) Dina Rabinovitch, « Authors of the month: Christopher Paolini and Flavia Bujor », The Guardian,‎ (lire en ligne).
  3. Pascale Haubruge, « Jeunes talents », Le Soir,‎ .
  4. Journal officiel
  5. « Les Agrégés 2012, agrégation externe », L'Agrégation, no 460,‎ , p. 16.
  6. « Flavia Bujor : Une poétique de l'étrangeté », sur theses.fr.
  7. « Membres de l’association », sur AD HOC (consulté le 7 octobre 2020).
  8. http://www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=27000100179000&fa=author&person_ID=37595.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :