Flaminio de Birague

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Flaminio de Birague (~1550, ) est un poète français de la Renaissance.

Biographie[modifier | modifier le code]

Flaminio de Birague est le fils de Charles de Birague, qui appartenait au conseil privé de Charles IX et le neveu de René de Birague, Garde des Sceaux de Charles IX. Son frère cadet, Lodovico, devint comte de Visque par héritage maternel.

Il est « gentilhomme ordinaire de la chambre du Roi » en 1581, puis colonel d'un régiment d'infanterie.

Il était l'ami de Jean-Édouard Du Monin et de Jacques de Romieu, le frère de Marie de Romieu.

Source[modifier | modifier le code]

  • Les premières œuvres poétiques, 1585, introduction de Roland Guillot et Michel Clément, tome 1, Genève, Droz, 1998, p.  VII-CLXXXIX

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Déploration et complaincte de la mère Cardine de Paris, cy-devant gouvernante du huleu, sur la-bolition d'iceluy trouvée après le deceds d'icelle Cardine en un escrain auquel estoient ses plus privez et prétieux secretz, tiltres de ses qualitez authentiques, receptes souveraines, compostes, anthidotes, baulmes, fardz, boëstes, serrements et ustenciles servans audict estat dudict mestier, s.l.n.d., 1570
    œuvre attribuée à Birague
  • L'Enfer de la mère Cardine, traitant de la cruelle et terrible bataille qui fut aux Enfers entre les diables et les maquerelle de Paris aux noces du portier Cerberus et de Cardine, Paris, 1583
    œuvre attribuée à Birague
  • Les Premières Œuvres poétiques de Flaminio de Birague, s.l., 1581
  • Les Premières Œuvres poétiques de Flaminio de Birague, Paris, Nicolas Chesneau, 1583
    édition revue et augmentée
  • Les Premières Œuvres poétiques de Flaminio de Birague, Paris, Thomas Périer, 1585
    édition revue et augmentée

Édition[modifier | modifier le code]

  • Les Premières Œuvres poétiques, 1585, éd. critique par Roland Guillot et Michel Clément, tome 1, Genève, Droz, 1998
  • Les Premières Œuvres poétiques, 1585, éd. critique par Roland Guillot et Michel Clément, tome 2, Genève, Droz, 2003
  • Les Premières Œuvres poétiques, 1585, éd. critique par Roland Guillot et Michel Clément, tome 3, Genève, Droz, 2004

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gisèle Mathieu-Castellani, Eros baroque, anthologie thématique de la poésie amoureuse, 10/18, 1979, p. 94, 173, 176, 180, 190, 193, 198, 200, 204, 205, 226, 271, 276, 290, 296
    nouvelle édition H. Champion, 2007
  • Gisèle Mathieu-Castellani, La Poésie amoureuse de l'âge baroque : vingt poètes maniéristes et baroques, Le livre de poche, coll. « Bibliothèque classique » no 718, 1997, p. 212-214
  • Jacques Roubaud, Soleil du soleil, le sonnet français de Marot à Malherbe, une anthologie, POL, coll. « Une Anthologie », 1990, p. 212-214

Liens internes[modifier | modifier le code]