Firmin Roz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Firmin Roz
Informations générales
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 91 ans)
Nationalité
Activités
instituteur, essayiste, critique littéraire, historienVoir et modifier les données sur Wikidata

Firmin Roz, né le à Limoges et mort le à Paris, est un enseignant, essayiste, critique et historien français[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il collabore à plusieurs revues, comme la Revue des deux Mondes,à partir de 1900, et la Revue politique et littéraire. Son œuvre riche et importante concernant les États-Unis et la littérature anglaise lui vaudra d'être élu à l'Académie des sciences morales et politiques en 1936.

Quelques œuvres[modifier | modifier le code]

  • Sainte-Beuve à Lausanne, Lausanne, Payot, 1904
  • Sous la couronne d'Angleterre, Paris, Plon-Nourrit, 1905
  • L'énergie américaine (évolution des États-Unis), Paris, E. Flammarion, 1910
  • Le roman anglais contemporain ..., Paris, Hachette, 1912
  • Les sympathies américaines pendant la période de neutralité, Paris, Bibliothèque franco-américaine de guerre, 1918
  • L'Amérique nouvelle les États-Unis et la guerre, les États-Unis et la paix, Paris, E. Flammarion, 1923
  • Histoire des États-Unis., Paris, A. Fayard et cie, 1930
  • Washington, Paris, Dunod, 1933
  • L'histoire du Canada, 1534-1934, Paris, P. Hartmann, 1935
  • Les États-Unis d'Amérique l'organisme économique, politique et social; avec un avant-propos sur la crise Américaine, Paris, F. Alcan, 1935
  • Roosevelt, Paris, Dunod, 1948

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Temerson, p. 158

Sources[modifier | modifier le code]

  • Henri Temerson, Biographies des principales personnalités françaises décédées au cours de l'année, Paris, Hachette, 1957
  • "La revue des deux mondes", 15/11/1957, "Firmin Roz"