Firmin Oulès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Firmin Oulès
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 88 ans)
LutryVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Firmin Oulès, né le à Saint-Pierre-de-Trivisy et mort en septembre 1992 à Lutry (Suisse), est un économiste français.

Il a succédé à Léon Walras et Vilfredo Pareto[1] à la chaire d'économie politique de l'université de Lausanne où il a enseigné pendant 34 ans. Il est le fondateur de la Nouvelle École de Lausanne.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Essai sur la théorie de l'échange international, Sirey, 1934
  • Le mécanisme des échanges internationaux et la politique commerciale en temps de crise, Librairie du Recueil Sirey, 1936
  • Planification et technologie dans l'Europe unie, Centre de recherches européennes, 1968
  • La démocratie économique à la lumière des faits, E. Bruylant, 1971
  • La mystification des problèmes économiques et fiscaux, E. Bruylant, 1978
  • L'inflation structurelle et les remèdes nouveaux pour la maîtriser, E. Bruylant, 1978
  • Le grand détraquement de l'économie depuis 1974 : comment l'expliquer, comment le juguler, Litec, 1985
  • Inflation, chômage et pouvoir d'achat: dans l'environnement des nouvelles technologies, E. Bruylant, 1985
  • La productivité démystifiée, E. Bruylant, 1987
  • Une fiscalité intelligente pour demain, E. Bruylant, 1993

Sur Firmin Oulès[modifier | modifier le code]

  • Edgar Bavarel et Paula Oulès, Firmin Oulès. Sa vie, son œuvre, son actualité, E. Bruylant, 2001

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dont il a présenté et commenté des textes choisis par lui (L'École de Lausanne, Dalloz, 1950)