Firmin Massot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Massot.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (juin 2008).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Firmin Massot
Josephine by Massot.jpg

Portrait de l'impératrice Joséphine, Musée national des châteaux de Malmaison et Bois-Préau, Rueil-Malmaison

Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 83 ans)
GenèveVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Lieu de travail
Portrait d'une dame, vêtue d'une robe blanche et assise à côté d'une harpe, un paysage à l'arrière-plan (Marquise de Chamillard ?)
Firmin Massot, Portrait de Juliette Récamier, 1807, musée des beaux-arts de Lyon

Firmin Massot est un peintre portraitiste et de genre né le à Genève et mort dans la même ville le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Firmin Massot est le quatrième enfant d'André Massot, maître et marchand horloger et de Marie-Catherine née Boisdechêne. Sa sœur ainée, Jeanne-Pernette Schenker-Massot, est miniaturiste.

Il est l'élève de Jacques Cassin et Georges Vannières à la Société des Arts de Genève, puis de Louis-Ami Arlaud-Jurine et Jean-Étienne Liotard. Il expose au 1er Salon de Genève de 1789 une Étude d'après nature. Il reçoit le Grand Prix d'après nature décerné par la Société des Arts en 1790. Jusqu'en 1819, il peint de nombreux tableaux en collaboration avec son ami le peintre paysagiste Wolfgang Adam Toepffer et le peintre animalier Jacques-Laurent Agasse. Exécutées pour des commanditaires fortunés, ces œuvres communes, font apparaître des personnages peints par Massot en pied sur fond de paysage, auprès de leurs animaux favoris[réf. nécessaire]. Ils s'inspirent des maîtres anglais du XVIIIe.

En 1795, il épouse à Genève Anne-Louise Mégevand dont il aura trois enfants.

En 1799, il est nommé Directeur des Écoles de dessin de la ville de Genève. En 1800, il est élu membre ordinaire de la Société des Arts. Massot connaît un immense succès de son vivant[réf. nécessaire]. Ses portraits sont réputés très ressemblants et d'une grande habileté technique. Il est l'un des principaux représentants de l'Ecole genevoise de peinture.

Il donne des cours privés, notamment à Nancy Mérienne et Amélie Munier-Romilly.

Il se rapproche en 1807 à Paris de François Gérard, Jean-Baptiste Isabey et Jules-César-Denis van Loo. En 1812, à Lyon, il rencontre Fleury François Richard qu'il retrouve également à Aix-les-Bains en 1813, en compagnie de Antoine Duclaux. À Londres, de à , il se lie avec Thomas Lawrence.

Peints ou dessinés, les portraits de Massot sont rarement signés. Ils sont principalement conservés dans des musées en Europe et aux États-Unis. Environ deux cent cinquante œuvres sont aujourd'hui répertoriées[réf. nécessaire].

Expositions[modifier | modifier le code]

Il a exposé une œuvre au premier Salon de Genève en 1789. Par la suite, il a participé régulièrement aux Salons organisés par la Société des Arts de Genève. Il a également exposé à Londres (1830, 1836) et Lyon (1833). La Société des Arts de Genève lui a consacré une exposition en 1860, de même que le Musée d'art et d'histoire de Genève en 1927 et en 1949.

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Œuvres dans les collections publiques[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Du Bois-Melly, Charles. - Firmin Massot. Dans: Bibliothèque universelle. - Genève, 1860
  • Exposition des œuvres de Firmin Massot. - Genève : Classe des beaux-arts, 1860
  • Baud-Bovy, Daniel. - Peintres genevois. Vol. 2, 1766-1849 : Töpffer, Massot, Agasse . - Genève : Journal de Genève, 1904
  • Brun, Carl. - Dictionnaire des artistes suisses. - Frauenfeld : Huber, 1905-1917. - Vol. 2, p. 337-338
  • Thieme-Becker. - Allgemeines Lexikon der bildenden Künstler. - Leipzig : W. Engelmann : [puis] E. A. Seemann, 1907-1950. - Vol. 24, p. 224
  • Exposition d'œuvres du peintre genevois Firmin Massot (1766-1849) appartenant à des collections privées. - Genève : Ville de Genève, [1927]
  • Gielly, Louis. - L'exposition Firmin Massot au Musée de Genève. Dans: L'art en Suisse. - Genève. - 1927, déc., p. 281-285
  • Bouvier, Auguste. - Un portrait inconnu de Capodistrias par Massot. Dans: Genava. - Genève. - 12(1934), p. 298-299
  • Gielly, Louis. - L'école genevoise de peinture. - Genève : Ed. Sonor, 1935. - P. 110-116
  • Mandach, Conrad von. - Firmin Massot (1766-1849) : portraits de Mesdames Mégevand ... deponiert [im] Musée d'art et d'histoire in Genf. Dans: Bericht über die Tätigkeit der Eidgenössischen Kommission der Gottfried Keller Stiftung. - Bern. - 1946/1947, p. 22-23
  • Exposition d'œuvres du peintre genevois Firmin Massot (1766-1849) appartenant à des collections privées : Musée d'art et d'histoire, Genève, 1949. - Genève : Ville de Genève, 1949
  • Buyssens, Danielle. - Une main de trop pour un portrait. Dans: Genava. - Genève. - N.s., t. 35(1987), p. 49-53
  • Erkelenz, Michael M. - Studien zu Firmin Massot (1766 - 1849). - Mémoire de licence, histoire de l'art, Université de Zurich, [1992]
  • Louzier-Gentaz, Valérie. - Firmin Massot, 1766-1849. - Genève : Ed. chênoises, 1995
  • Louzier-Gentaz, Valérie. - Un portraitiste genevois en Ecosse : Firmin Massot chez les comtes de Breadalbane, octobre 1828 - janvier 1829. Dans: Genava. - Genève. - N.s., t. 43(1995), p. 153-164
  • Louzier-Gentaz, Valérie. - Le portrait de Juliette Récamier par Firmin Massot, 1807. Dans: Bulletin des Musées et Monuments lyonnais. - Lyon. - 1996, no 3, p. 24-31
  • Louzier-Gentaz, Valérie. - Vie et œuvre de Firmin Massot (1766-1849), peintre et dessinateur genevois. - Thèse de doctorat, Université de Genève, 1996
  • Noël, Florence. - Firmin Massot portraitiste de célébrités. Dans: Tribune des arts. - Genève. - No 238(1996), p. 12
  • Louzier-Gentaz, Valérie. - Firmin Massot, Wolfgang-Adam Töpffer et Fleury François Richard. Dans: Genava. - Genève. - N.s., t. 45(1997), p. 61-68
  • Dictionnaire biographique de l'art suisse. - Zürich : Verlag Neue Zürcher Zeitung, 1998. - Vol. 2, p. 686-687
  • Buyssens, Danielle. - Un portrait de Rodolphe Töpffer par Firmin Massot à la Bibliothèque publique et universitaire. Dans: Bulletin de la Société d'études töpffériennes. - Genève. - No 29(1999), p. 5-8
  • Louzier-Gentaz, Valérie. - A la découverte de deux miniaturistes genevois : Firmin Massot (1766-1849) et sa sœur Jeanne-Pernette Schenker-Massot (1761-1828). Dans: 100 ans de miniatures suisses, 1780-1880. - Lausanne : Musée historique ; Genève : Slatkine, 1999. - P. 75-84
  • Oddo, Tatiana. - Massot en soixante portraits. Dans: Tribune des arts. - Genève. - No 277(1999), p. 12-13
  • Bénézit, Emmanuel. - Dictionnaire critique et documentaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs de tous les temps et de tous les pays. - Paris : Gründ, 1999. - Vol. 9, p. 336
  • Encyclopédie universelle des artistes : index bio-bibliographique A-Z. - München ; Leipzig : K.G. Saur, 1999-2000. - Vol. 6, p. 610
  • Louzier-Gentaz, Valérie. - The works of Firmin Massot (1766-1849) in British collections. Dans: The British art journal. - London. - Vol. 7, no 2(2006), p. 92-100
  • Artistes à Genève : de 1400 à nos jours. - Genève : L'APAGe : Notari, 2010, p. 414-415
  • Allgemeines Künstlerlexikon (Internationale Künstlerdatenbank online)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :