Firefly (compagnie aérienne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Firefly.
Firefly

Your community Airline

AITA OACI Indicatif d'appel
FY FFM FIREFLY
Repères historiques
Date de création 2007
Généralités
Basée à aéroport Sultan Abdul Aziz Shah à Subang Jaya
Autres bases Aéroport international de Penang
Taille de la flotte 19
Nombre de destinations 17
Siège social Subang Jaya
Société mère Malaysia Airlines
Dirigeants Ignatius Ong
Site web /www.fireflyz.com.my

Firefly est une compagnie aérienne à bas coût malaisienne, filiale de Malaysia Airlines, la compagnie nationale. Sa base est l'aéroport Sultan Abdul Aziz Shah à Subang Jaya, dans l'État de Selangor près de la capitale Kuala Lumpur..

Histoire[modifier | modifier le code]

Firefly, surnommée la compagnie aérienne communautaire, effectue son vol inaugural le 2 avril 2007 entre Subang Jaya et Penang, l’objectif affiché étant de desservir des destinations financièrement non viables pour sa maison-mère. Elle se pose d’abord à Langkawi, Kota Bharu, Kuantan et Kuala Terengganu, mai sune semaine plus tard dessert deux villes en Thaïlande, Phuket et Koh Samui. . In addition, the airline will offer daily services between Penang and the two cities of Phuket and Koh Samui in Thailand effective 13 April 2007. La flotte est initialement composée de Fokker F50 (deux lors du lancement de la compagnie, puis un appareil livré en octobre 2007) pouvant transporter 50 passagers. Ces appareils sont retirés de la flotte en décembre 2008[1], remplacés par des ATR 72-500 dont la maison-mère Malaysia Airlines a commandé dix exemplaires plus dix autres en option. En janvier 2011, Firefly commence à opérer des Boeing 737-800, dont elle espère acquérir jusqu’à 30 exemplaires avant 2015, depuis l’aéroport de Kuala Lumpur. Mais le projet est abandonné, et certaines routes desservies par les Boeing aussi (Kuching – Johor Bahru par exemple), d’autres étant transférées à sa maison-mère. Firefly annonce en août qu’elle n’opèrera plus que des ATR. En janvier 2012, Malaysia Airlines confirme une commande de vingt ATR 72-600 plus seize en options, destinés à Firefly et à la filiale de Bornéo MASwings; le premier lui est livré en juillet[2].

Destinations[modifier | modifier le code]

En juillet 2013, Fireflu dessert moins d'une vingtaine de villes[3].

Flotte[modifier | modifier le code]

Un ATR72-500 de Firefly sur l'aéroport de Pekanbaru en Indonésie

En mai 2015, la flotte de Firefly consiste en [4]:

Flotte de Firefly
Avion En Service Commandes Passagers
ATR 72-500 12 0 72
ATR 72-600 7 15 72
Total 19 15

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Firefly is Malaysia first community airline, flying from Penang and Subang to exclusive destinations in Malaysia, Thailand and Indonesia on its fleet of brand new ATR-72 500 aircrafts », sur Firefly, (consulté le 28 novembre 2015)
  2. François Duclos, « Malaisie: Firefly tient son premier ATR 72-600 », sur Air Journal, (consulté le 28 novembre 2015)
  3. (en) « Destinations », sur Firefly (consulté le 28 novembre 2015)]
  4. « Firefly Fleet Details », sur planespotters.net