Fire Emblem: Monshō no Nazo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fire Emblem
Monshō no Nazo
Image illustrative de l'article Fire Emblem: Monshō no Nazo

Éditeur Nintendo
Développeur Intelligent Systems

Date de sortie
JAP : 21 janvier 1994
Genre Tactical RPG
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme Super Famicom, Wii (Console virtuelle)
Média Cartouche de 24 mégabits.
Langue Japonais
Contrôle Manette de jeu

Fire Emblem: Monshō no Nazo (ファイアーエムブレム 紋章の謎, Faiā Emuburemu: Monsho no Nazo?, Fire Emblem: Mystery of the Emblem) est un tactical RPG sorti en 1994 sur Super Famicom. Le jeu a été développé par Intelligent Systems et édité par Nintendo. C'est le 3e épisode de la série Fire Emblem.

Histoire[modifier | modifier le code]

Dans un monde déchiré par la guerre, une légende affirme que quiconque maniera l'épée Falchion amènera la paix. Dans un paisible royaume asservi par un puissant empire, le prince Marth, âgé de quatorze ans, est choisi pour être le nouveau porteur de l'épée sacrée.

Accompagné de ses gens d'armes, le sauveur doit traverser le monde pour terrasser l'Empereur et mettre un terme au conflit.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Fire Emblem: Monshō no Nazo est un jeu vidéo de rôle tactique où les joueurs prennent le contrôle de l'armée de Marth et Marth lui-même, le principal protagoniste de Fire Emblem: Ankoku Ryū to Hikari no Tsurugi, à travers des missions scénarisées sur le continent de Archanea. [3] Entre les batailles, les personnages engagent des conversations entre eux dans des cinématiques, ce qui fait avancer l'histoire. [3] [4]

Les batailles sont au tour par tour et se déroulent sur des cartes basées sur une grille. La victoire est obtenue lorsqu'une base ennemie est capturée ou que tous les ennemis sont vaincus. Chaque personnage possède quatre armes et quatre objets, et chacun a une classe de personnage assignée, qui affecte leur amplitude de mouvement, les dégâts et les armes qui peuvent être utilisées. Les unités montées ont également la possibilité de descendre, ce qui modifie leurs capacités et leurs statistiques tout en réduisant la rangée de mouvement. [3] [5] [6]

Lorsque le combat est lancé, un écran séparé montre le déroulement de la bataille: la puissance d'attaque est basée sur la force des armes et de leurs unités, tandis que les dégâts sont calculés en fonction du type d'attaque utilisé et de la défense physique et magique de l'unité adverse. Les coups critiques triplent les dégâts des attaques normales. [3] [5] Chaque bataille rapporte des points d'expérience, ce qui augmente le niveau d'expérience d'une unité: son niveau et ses statistiques plafonnent à 20. Lorsqu'un personnage change de classe, son niveau d'expérience revient à 1 tandis que ses statistiques augmentent légèrement. [3] [6] Les capacités des unités peuvent être influencées par un système de soutien: lorsque deux personnages ont une relation basée sur l'histoire, comme être amoureux ou amis, ils augmentent les statistiques telles que la puissance d'attaque ou la capacité d'esquiver. [7]

Équipe de développement[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]