Fire Emblem: Monshō no Nazo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Fire Emblem: Monshō no Nazo
Fire Emblem: Mystery of the Emblem
Fire Emblem Monshō no Nazo Logo.png

Développeur
Éditeur
Compositeur
Yuka Tsujiyoko (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Date de sortie
JAP : 21 janvier 1994
Genre
Mode de jeu
Plate-forme

Langue
Japonais

Fire Emblem: Monshō no Nazo (ファイアーエムブレム 紋章の謎, Faiā Emuburemu: Monsho no Nazo?, Fire Emblem: Mystery of the Emblem) est un tactical RPG sorti en 1994 sur Super Famicom, au Japon exclusivement. Le jeu a été développé par Intelligent Systems et édité par Nintendo. C'est le troisième opus de la série Fire Emblem, et le premier sorti sur Super Famicom.

Le jeu se divise en deux scénarios distincts, qualifiés de "Livres", d'une longueur similaire. Le "Livre 1" est un remake légèrement raccourci du premier jeu de la série, Fire Emblem: Shadow Dragon & the Blade of Light, sorti en 1990 sur Famicom. Le "Livre 2" est un nouveau scénario faisant suite à l'histoire du premier et approfondissant l'univers du jeu.

Le "Livre 2" spécifiquement a fait l'objet d'un remake connu sous le nom de Fire Emblem: Shin Monshō no Nazo - Hikari to Kage no Eiyū, sorti en 2010 sur Nintendo DS, au Japon exclusivement. Il implémente notamment un prologue, de nouveaux chapitres optionnels ainsi qu'un avatar personnalisable.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'intrigue du jeu se divise en deux "Livres".

Le "Livre 1" est un remake du premier jeu de la série. Il décrit les évènements de la "Guerre des Ombres". Marth, prince d'Altea, est le descendant d'Anri, le guerrier qui a vaincu le Dragon d'Ombre Medeus. Cependant, un siècle après avoir été vaincu, ce dernier est ressuscité, et à la tête du royaume de Doluna, il conquiert Altea. Marth est contraint de fuir en exil dans le pays allié de Talys, tandis que sa sœur Elice est prise en otage et que son père est tué par le sorcier démoniaque Gharnef, responsable de la résurrection de Medeus. Avec l'aide de chevaliers alteans ainsi que de Shiida, la princesse de Talys, Marth part en quête de Falchion, l'épée sacrée d'Anri subtilisée par Gharnef, et obtient l’Emblème du Feu de la part de la princesse Nyna d'Akaneia, qui le reconnaît comme le héros du continent tout entier. Armé de Falchion, il pourra affronter Medeus, reconquérir le royaume d'Altea et sauver sa sœur.

Le "Livre 2" est un scénario original, la suite du premier. Il raconte les évènements de la "Guerre des Héros". Après la fin de la guerre et la défaite de Medeus des mains de Marth, la princesse Nyna d'Akaneia, la plus puissante nation du continent, épouse l'un des compagnons d'armes de Marth, le prince d'Aurelis Hardin. Cependant, après leur mariage, Hardin change brusquement de personnalité et règne tel un tyran, cherchant à éliminer tous ceux qui tenteraient de s'opposer à son emprise absolue sur le monde. Il fonde le Saint-Empire d'Akaneia, et entreprend de bâtir une armée puissante capable d'assouvir ses desseins hégémoniques. Il commande à Marth, qui a toujours toute confiance en son ancien allié, de mater une révolte contre l'Empire à Grust. Sur place, Marth s'indigne des méthodes brutales du général Lang, aux ordres de l'Empereur, et décide de prendre les armes contre lui. Hardin se sert de ce prétexte pour envahir Altea alors que Marth et son armée n'y sont pas. Marth s'engage donc dans un nouveau conflit en vue de libérer à nouveau son pays, vaincre Hardin et découvrir ce qu'il se passe dans l'ombre de l'Empereur.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Fire Emblem: Monshō no Nazo est un jeu vidéo de rôle tactique où les joueurs prennent le contrôle de l'armée de Marth et Marth lui-même, le principal protagoniste de Fire Emblem: Shadow Dragon & the Blade of Light, à travers des missions scénarisées sur le continent d'Akeneia. [3] Entre les batailles, les personnages engagent des conversations entre eux dans des cinématiques, ce qui fait avancer l'histoire. [3] [4]

Les batailles sont au tour par tour et se déroulent sur des cartes basées sur une grille. La victoire est obtenue lorsqu'une base ennemie est capturée ou que tous les ennemis sont vaincus. Chaque personnage possède quatre armes et quatre objets, et chacun a une classe de personnage assignée, qui affecte leur amplitude de mouvement, les dégâts et les armes qui peuvent être utilisées. Les unités montées ont également la possibilité de descendre, ce qui modifie leurs capacités et leurs statistiques tout en réduisant la rangée de mouvement. [3] [5] [6]

Lorsque le combat est lancé, un écran séparé montre le déroulement de la bataille: la puissance d'attaque est basée sur la force des armes et de leurs unités, tandis que les dégâts sont calculés en fonction du type d'attaque utilisé et de la défense physique et magique de l'unité adverse. Les coups critiques triplent les dégâts des attaques normales. [3] [5] Chaque bataille rapporte des points d'expérience, ce qui augmente le niveau d'expérience d'une unité: son niveau et ses statistiques plafonnent à 20. Lorsqu'un personnage change de classe, son niveau d'expérience revient à 1 tandis que ses statistiques augmentent légèrement. [3] [6] Les capacités des unités peuvent être influencées par un système de soutien: lorsque deux personnages ont une relation basée sur l'histoire, comme être amoureux ou amis, ils augmentent les statistiques telles que la puissance d'attaque ou la capacité d'esquiver s'ils combattent côte-à-côte. [7]

Équipe de développement[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]