Fiodor Kouzmitch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Feodor Kuzmich in Tomsk

Fiodor Kouzmitch (russe : Фёдор Кузьмич), décédé le 1er février 1864 à Tomsk était un starets russe orthodoxe canonisé comme saint par l'Église orthodoxe en 1984[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Installé dans le district de Tomsk après 1836, il vit dans un grand dénuement, mais acquiert une réputation de starets en enseignant les Écritures saintes et en prodiguant ses conseils. Un marchand du nom de Khromov l'identifie au tsar Alexandre Ier bien que celui-ci soit mort dix ans plus tôt en 1825. Après la mort de l'ermite, Khromov écrit à l'empereur Alexandre III et lui fait parvenir des icônes et un portrait de Fiodor Kouzmitch. Troublé, le tsar fait procéder à l'ouverture du cercueil d'Alexandre Ier. Il est vide. Plus tard, Nicolas II se rendra en Sibérie sur la tombe du moine qui est toujours vénéré aujourd'hui[2].

En juillet 1995, des fouilles ont été effectuées sur le lieu où il s'était retiré et avait vécu. Elles ont révélé la présence de son squelette dans une tombe volontairement recouverte par une décharge à l'époque soviétique. A priori, il n'est pas interdit de penser que ces restes soient ceux du tsar. Toutefois, il reste à effectuer des analyses ADN afin d'indiquer s'il s'agit (ou non) du tsar Alexandre Ier[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :