Finnur Jónsson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jónsson.
Finnur Jónsson
Finnur Jónsson.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
CopenhagueVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Linguiste, professeur d'université, Scandinavian studies scholarVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Société royale des sciences et des lettres de Göteborg (en), Académie royale suédoise des lettres, d'histoire et d'antiquitésVoir et modifier les données sur Wikidata

Finnur Jónsson (1858-1934) est un philologue islandais auteur de nombreux travaux dans le domaine de la littérature norroise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Finnur sortit diplômé du lycée de Reykjavik (Menntaskólinn í Reykjavík) en 1878 et poursuivit ses études au Danemark, à l'université de Copenhague. Il obtint son doctorat en philologie en 1884, avec une thèse sur la poésie scaldique. Il devint docent de cette université en 1887 puis professeur en 1898. Il enseigna jusqu'en 1928. Après sa retraite, il continua à publier chaque année jusqu'à sa mort.

Le principal champ de recherche de Finnur était la poésie norroise. Den norsk-islandske skjaldedigtning est une édition du corpus complet de la poésie scaldique en deux parties, l'une présentant le texte des manuscrits avec les variantes, l'autre un texte normalisé accompagné d'une traduction danoise. Le Lexicon Poeticum est un dictionnaire de poésie norroise présenté comme une mise à jour de l'œuvre du même nom de Sveinbjörn Egilsson mais constituant en réalité un travail original. Den oldnorske og oldislandske litteraturs historie est une histoire détaillée de la littérature norroise.

Chercheur particulièrement prolifique, Finnur prépara aussi des éditions de nombreuses sagas d'Islandais, de sagas royales, de rímur (accompagnées d'un dictionnaire des rímur) et des Eddas.

Polémiste talentueux, il défendit dans des débats avec d'autres chercheurs la fiabilité historique des sagas et l'antiquité des poèmes eddiques.

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]