Fink (informatique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fink.
image illustrant les logiciels
Cet article est une ébauche concernant les logiciels.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Fink est un projet open source entièrement écrit en Perl destiné à porter (avec le minimum d'effort) des applications originellement écrites pour UNIX (GNU/Linux, Solaris, BSD, etc.) sur les systèmes Darwin, OpenDarwin, Mac OS X (Puma, Jaguar, Panther, Tiger, Leopard, Snow Leopard, Lion et Mountain Lion).

Installation et utilisation[modifier | modifier le code]

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article relève du guide pratique, ce qui n'est pas de nature encyclopédique (juillet 2015).

Vous pouvez reformuler les passages concernés, ou remplacer ce bandeau soit par {{pour Wikibooks}}, {{pour Wikiversité}}, ou {{pour Wikivoyage}}, afin de demander le transfert vers un projet frère plus approprié.

Après décompression du paquet, Fink crée un répertoire /sw à la racine du disque dur. C'est un choix des développeurs. À l'intérieur de ce dossier, l'arborescence ressemble beaucoup à celle, par défaut, du système lui-même. De cette manière, Fink ne crée pas d'interférences, ni avec le système, ni avec une éventuelle installation de MacPorts.

Une fois installé, Fink peut être commandé de deux manières : via la ligne de commande ou via l'interface graphique FinkCommander. Pour l'installation à proprement parler de logiciels, il existe, là encore, deux techniques : via des paquets binaires, tout prêts, ou via la recompilation du code source.

Pour installer Fink vous devez télécharger l'image DMG sur le site de Fink.

Une fois installée, l'application peut être lancée par la commande /sw/bin/{nom_de_l'application} dans une fenêtre de terminal xterm (de X11).

On peut aussi rajouter le répertoire /sw/bin au PATH afin de lancer directement {nom_de_l'application} (sans sw/bin).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]