Fingerhakeln

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Fingerhakeln (Peinture de Georg Schildknecht)
Fingerhakeln sans bracelet

Le Fingerhakeln, pouvant être traduit par la « lutte des doigts », est un ancien sport de force alpin peu connu, pratiqué en Bavière et en Autriche. Le principe est le suivant : deux adversaires s'assoient l'un en face de l'autre à une table en bois, passent tous les deux leur majeur dans une sorte de bracelet de cuir, et commencent à tirer. Le vainqueur est celui qui arriver à amener son adversaire au-delà d'une ligne marquée sur la table[1].

Des tournois sont encore régulièrement organisés. À la table se trouve un arbitre au centre, ainsi que deux « rattrapeurs », placés chacun derrière un des concurrents, et veillant à éviter que celui-ci ne tombe en arrière s'il lâchait la cordelette de cuir[2]. Seuls les hommes ont le droit de participer aux compétitions.

Blessures[modifier | modifier le code]

Les blessures sont fréquentes, allant du simple saignement sur une érosion cutanée, à la lésion d'un tendon ou à une fracture du doigt[1].


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b In Austria, the Sound of One Finger Pulling, online.wsj.com, By PATTI MCCRACKEN, Special to The Wall Street Journal, 6 mars 2009.
  2. German 'Fingerhakeln' championships, travel.msn.co.nz

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens connexes[modifier | modifier le code]

https://www.invest-in-bavaria.com/fr/blog/article/le-fingerhakeln-bavarois-un-jeu-traditionnel-pour-tirer-sur-la-table.html Article sur la lutte des doigts

Articles connexes[modifier | modifier le code]