Fils de (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fils de.
Fils de
Réalisation HPG
Scénario HPG
Acteurs principaux
Sociétés de production Capricci Films
HPG Productions
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Documentaire
Comédie
Durée 70 minutes
Sortie 2014

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Fils de est un film français réalisée par HPG, sorti en 2014. Il s'agit d'un docufiction avec des éléments de comédie.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Parallèlement à son activité de hardeur, HPG s'apprête à tourner son prochain film « traditionnel ». Mais face à la crise de son couple et de la quarantaine, face aussi à ses enfants qui font leurs premiers pas, le réalisateur décide d'abandonner le tournage et de faire une mise au point sur sa vie.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

  • Jacky Goldberg (Les Inrocks) défend un film « fatalement inégal mais globalement très réussi », qu'il qualifie de « farceur, poétique et, par éclats, très émouvant »[2].
  • Jacques Morice (Télérama) salue aussi le « télescopage saugrenu, loufoque, où HPG n'hésite pas à confesser des choses inavouables ». Mais « la gratuité de trop de scènes nuit à cet ovni filmique assez informe »[3].
  • Julien Marsa (Critikat) voit dans cet autoportrait, « une figure toujours en mouvement, sujette aux remises en cause et aux débordements, traduisant une générosité permettant d'offrir des rapprochements incongrus »[4].
  • Pour Clément Ghys (Libération), HPG s'y montre en « histrion de cette tragicomédie qu'est la masculinité contemporaine »[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche du film sur le site du distributeur
  2. Jacky Goldberg, « Fils de », sur Les Inrocks, (consulté le 14 janvier 2015)
  3. Jacques Morice, « Fils de », sur Télérama, (consulté le 14 janvier 2015)
  4. Julien Marsa, « Auto-friction », sur Critikat, (consulté le 14 janvier 2015)
  5. Clément Ghys, « HPG, papa boules », sur Libération.fr, (consulté le 14 janvier 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]