Filles du Saint-Cœur de Marie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le catholicisme image illustrant l’Afrique
Cet article est une ébauche concernant le catholicisme et l’Afrique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Filles du Saint-Cœur de Marie
Ordre de droit diocésain
Approbation diocésaine
par Mgr Aloyse Kobès
Type Apostolique
Structure et histoire
Fondation 1858
Abréviation FSCM
Liste des ordres religieux

Les Filles du Saint-Cœur de Marie sont un ordre religieux catholique. C'est la première congrégation autochtone d'Afrique.

Histoire[modifier | modifier le code]

La congrégation a été fondée le par Mgr Aloyse Kobès, futur vicaire apostolique de Dakar.

Les Filles du Saint-Cœur de Marie définissent de nouvelles constitutions en 1969. Mère Jean Louis Dieng est élue supérieure générale en 1970, et réélue en 1976. Mère Marie-Reine Faye lui succède en 1982. Mère Marie-Catherine Kingbo est élue en 1988, et réélue en 1994[1].

En 2000, la congrégation compte 239 membres, pour 50 communautés réparties dans les pays suivants : Sénégal, Guinée-Bissau, Cap-Vert, Centrafrique, Niger, Tchad, Côte-d'Ivoire[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Les Filles du Saint-Cœur de Marie », dans Joseph-Roger de Benoist, Histoire de l'Eglise catholique au Sénégal du milieu du XVe siècle à l'aube du troisième millénaire, Karthala, (ISBN 2811141839 et 9782811141837), p. 478-479.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]