Filles de la Charité du Très Précieux Sang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Filles de la Charité.
Filles de la Charité du Très Précieux Sang
Image illustrative de l'article Filles de la Charité du Très Précieux Sang
Devise : Charité du Précieux-Sang, sauvez-nous !
Ordre de droit pontifical
Approbation diocésaine 14 juillet 1886
par Mgr Luigi del Forno
Approbation pontificale 5 août 1912
par Pie X
Institut congrégation religieuse
Type Apostolique
Spiritualité Précieux Sang
But Enseignement, soins des malades, apostolat
Structure et histoire
Fondation 6 janvier 1873
Pagani
Fondateur Thomas-Marie Fusco
Abréviation F.C.P.P.S
Site web (it) [1]
Liste des ordres religieux

Les filles de la Charité du Très Précieux Sang (en latin : filiarum a caritate pretiosissimi sanguinis) forment une congrégation religieuse féminine de droit pontifical.

Historique[modifier | modifier le code]

La congrégation est fondée le 6 janvier 1873 à Pagani par le Père Thomas-Marie Fusco (1831 - 1891) pour la prise en charge des filles abandonnées. Elle est reconnue de droit diocésain par Mgr Luigi del Forno, évêque de Nocera le 17 juillet 1886. L'institut obtient du pape Pie X le décret de louange le 17 mai 1911 et il est definitivement approuvé par le Saint-Siège le 5 août 1912.

Activité et diffusion[modifier | modifier le code]

Les religieuses se consacrent à l'éducation de la jeunesse, aux soins des malades et des personnes âgées, ainsi que de l'apostolat missionnaire.

Elles sont présentes en Italie, Brésil, États-Unis, Inde, Nigéria, Philippines.

La maison généralice est à Rome.

Au 31 décembre 2005, l'institut comptait 496 religieuses dans 61 maisons.

Notes et références[modifier | modifier le code]