Filippo Argelati

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un historien image illustrant italien
image illustrant un écrivain image illustrant italien
Cet article est une ébauche concernant un historien italien et un écrivain italien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Filippo Argelati
Rivista italiana di numismatica 1889 p 310.png
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 69 ans)
MilanVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités

Filippo Argelati (Bologne 1685 - 5 janvier 1755 à Milan) est un historien, numismate et érudit italien du XVIIIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Filippo Argelati travaille avec Ludovico Antonio Muratori à la publication des Scipions rerum italicarum. Les imprimeries d'Italie se trouvant insuffisantes pour un tel travail, ils s'adressèrent au comte Carlo Archinto, qui, dans ce but, fonda à Milan la société dite Palatine, et mit ainsi à leur disposition une vaste imprimerie[1]. Il a fait imprimer plusieurs autres grands ouvrages aux frais de cette société.

On lui doit encore Bibliotheca scriptorum mediolanensium (Milan, 1745) et une Biblioteca dei Volgarizzatori italiani (Milan, 5 vol. 1767), ouvrage posthume.

Son fils, Francesco Argelati a publié des traités de philosophie, de jurisprudence, d'histoire, et un Décaméron (Bologne, 1751) imité de Boccace.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t. 1, Ch.Delagrave, 1876, p. 130