Fiat lux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fiat lux est une locution latine présente au début de la Genèse. Il s'agit de la première parole de Dieu, ordre donné lorsqu'il a créé la lumière le premier jour[1] de la création du monde, traduisible en français par « que la lumière soit ».

La phrase complète est Fiat lux et facta est lux : « Que la lumière soit, et la lumière fut ».

Cette phrase qui connaît un grand succès à partir du XVIIIe siècle peut évoquer une invention ou une découverte.

Locution dans des œuvres de fiction[modifier | modifier le code]

Fiat Lux est le nom donné par le détective de fiction Nestor Burma à son cabinet, situé dans la rue des Petits-Champs.

La transcription en katakana de la locution, フィアト·ルクス (fiato rukusu), figure en sous-titre du jeu de rôle Anima: Beyond Fantasy.

Fiat Lux est le nom d'emprunt qu'a utilisé James Greer (en) pour son court métrage Mimesis (États-Unis, 2006)[2].

Fiat Lux est une formule magique destinée à allumer les torches dans un temple dans la saga Reflets d'acide.

Fiat Lux est le nom de l'agence de détective dans la série de bande dessinée Tanâtos de Jean Yves Delitte et Didier Convard.

Devise[modifier | modifier le code]

Fiat Lux est la devise de plusieurs universités, écoles et d'une équipe e-sport :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :