Fiat Mille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
FIAT UNO / MILLE
Fiat Mille

Marque Drapeau : Italie FIAT
Années de production 1984 - 2013
Production 3.957.336 exemplaires
Classe polyvalente
Usine(s) d’assemblage Drapeau du Brésil Brésil Usine Fiat-Betim
Moteur et transmission
Moteur(s) 4 cylindres essence, flexfuel et diesel
Transmission traction avant
Poids et performances
Poids à vide 831-851 kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) 3 - 4 - 5 portes
Dimensions
Longueur 3.640 mm
Largeur 1.550 mm
Hauteur 1.430 mm
Chronologie des modèles
Précédent Fiat 147
Fiat Uno
Fiat Duna
Fiat Novo Uno Suivant

La Fiat Mille est un modèle de voiture produit par la filiale brésilienne Fiat Automoveïs du constructeur italien Fiat depuis 2004. Elle tire son origine de la Fiat Uno CS, modèle lancé au Brésil en 1984 pour remplacer la Fiat 147.

La version brésilenne de la Fiat Uno, présentée en 1984, n'a jamais disparu des catalogues des marchés d'Amérique du Sud, Brésil et Argentine, ni d'Afrique du Sud ou du Pakistan. Au fil de ses évolutions, la Fiat Uno CS est devenue Fiat Mille à partir de 2004.

Cette automobile qui révolutionna le monde automobile lors de son lancement le 3 janvier 1983, a été fabriquée en Afrique du Sud et Pakistan jusqu'en 2010 et au Brésil jusqu'au 23 décembre 2013.

En Amérique du Sud, particulièrement, la demande pour ce modèle a toujours été importante. Surtout au BrésilFiat Automoveïs s'y est taillé une très solide réputation de constructeur de voitures, certes simples, mais très robustes et fiables.

Les premières séries ont été commercialisées également en Europe sous les labels Fiat Uno CS puis Innocenti Mille.

En 2004 la Fiat Uno Mille a bénéficié d'un important restyling qui a touché surtout la face avant et a été équipée d'un nouveau moteur Fire flex, une nouveauté mondiale sur brevet Magneti-Marelli, à double alimentation essence-alcool. La Fiat Mille est disponible depuis 2008 dans une version "Way" qui la transforme en un mini SUV.

La Fiat Uno fut construite à plus de 6,3 millions d'exemplaires en Italie et a atteint les 3.957.336 exemplaires au Brésil où elle a été produite jusqu'au 31 décembre 2013. Elle a figuré dans le top 10 des ventes pendant 20 ans avec plus de 150.000 exemplaires par an. Au total, ce sont plus de 11 millions de Fiat Uno qui ont été fabriquées dans le monde.

La Fiat Uno CS a également été construite en Pologne entre 1996 et 2002 à plus de 300.000 exemplaires, en Argentine, en Inde, au Pakistan et en Turquie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 20 janvier 1983, le patron du groupe Fiat de l'époque, Gianni Agnelli, lance officiellement la nouvelle Fiat Uno à Cap Canaveral, en Floride aux États Unis. Cette voiture connaitra un destin mondial avec quasiment 10 millions d'exemplaires produits sur les 4 continents.

Nous partons au Brésil, là où Fiat a patienté dix ans avant de pouvoir créer une filiale Fiat Automoveïs et y construire une usine en 1974 à Betim. Depuis lors, Fiat Auto produit la Fiat 147, directement dérivée de la 127 italienne.

La Fiat Uno italienne
La Fiat Uno CS brésilienne avec le capot retombant sur les ailes

En août 1984, Fiat Automoveïs lance la Uno CS, version brésilienne de la Uno italienne. D'aspect identique, les deux modèles ne diffèrent que par la coupe du capot moteur. Sur l'italienne, il est plat, sur la brésilienne il retourne couvrir les ailes. La raison est que, comme sur la 127 et la 147 locale, la roue de secours est logée dans le compartiment moteur alors que cela n'était plus le cas dans la Uno italienne. De plus, l'état des chaussées brésiliennes avaient imposé de renforcer le train arrière ne laissant pas assez de place pour y insérer la roue de secours au fond du coffre, comme sur la version italienne.

Ce même modèle en version 3 et 5 portes sera aussi fabriqué en Argentine dans la filiale locale Fiat Concord.

C'est ainsi que commencera la longue...très longue vie, du modèle Fiat qui sera resté le plus longtemps en production, 30 ans.

En octobre de la même année, Fiat présente une version luxueuse, la Uno SX, avec le même niveau de finition que la Uno SX Europe, mais ici équipée d'un moteur 1,3 litre double carburateur, développant 71 ch en version essence ou 70 ch en version alcool.

En 1987, Fiat propose une version avec un nouveau moteur en provenance de Fiat Argentine de 1,5 litre de cylindrée, développant une puissance à peine supérieure au 1,3 litre mais avec un couple surprenant à 123 Nm. Fiat lance la version familiale et break de la Uno sous le nom de Elba et de Panorama. Une version traditionnelle à 4 portes avec coffre sera baptisée Duna et même exportée en Europe. La même année, la Fiat Uno devient le modèle le plus vendu en Argentine et au Brésil.

En 1988, Fiat lance une version sportive, la Uno 1,5 R, équipée du même moteur dont la puissance a été portée à 86 ch et le couple à 129 Nm. Selon la revue "Quatro Rodas", cette Uno était plus performante que la Ford Escort XR3. Cette même année, Fiat remplace son utilitaire 147 Fiorino par le Fiat Fiorino 2e génération, sur la base de la Uno.

En 1990, le moteur de 1,5 litre est remplacé par un 1,6 litre développant 88 ch et 137 Nm de couple. La même année, le gouvernement brésilien adopte une incitation fiscale pour les voitures dont le moteur est inférieur à 1,0 litre. Fiat lance la version Uno Mille avec le moteur FIRE, bien connu en Europe pour avoir équipé la seconde génération des Uno.

À partir de 1991, Fiat lance une nouvelle version de la Uno, chaque année avec quelques retouches esthétiques extérieures minimes et une mise à niveau technique. Apparaissent l'allumage électronique et la climatisation manuelle.

En 1993, Fiat lance une version 1,6 R MPI à injection multipoint, puis la Uno Mille ELX, version encore plus riche que la SX.

La version turbo apparait en 1994 avec la Uno Turbo équipée du moteur 1,6 litre de 118 ch et des jantes de 14 pouces. Ce modèle restera au catalogue 2 ans.

En 1996, la production de la Uno est définitivement arrêtée en Italie. Au Brésil, Fiat lance la Fiat Palio qui devait remplacer la Uno sous deux ans. La gamme Uno est réduite, les modèles de luxe et sportifs ne sont plus fabriqués. Les ventes de la Palio sont conformes aux prévisions mais celles de la Uno ne diminuent que faiblement au point d'obliger le constructeur à revoir ses projets. La revue "Quatro Rodas" publie l'essai de la nouvelle "Uno EP" et titre "la dernière Uno".

En fait, il n'en sera rien car les ventes se poursuivent avec les mêmes volumes. En 2000, à l'occasion de l'adoption du nouveau logo Fiat rond avec fond bleu, la Uno reçoit un lifting extérieur avec une nouvelle calandre et des feux arrière redessinés, une version luxueuse est relancée, la Uno Mille EX. Les ventes explosent avec une augmentation de presque 50%.

En 2004, Fiat décide de retoucher son modèle devenu fétiche en Amérique du Sud. La Uno subit de profondes améliorations tant de carrosserie avec des renforts pour mieux résister aux chocs, qu'intérieurs avec des composants nouveaux et plus d'accessoires. C'est la nouvelle "Fiat Mille" qui prend la place de la Uno.

En 2005, Fiat adopte les moteur Flex pour tous les modèles de sa large gamme brésilienne, soit la double carburation de série : essence et éthanol dans n'importe quelle proportion. (Nota : la proportion d'éthanol est variable selon les États).

En 2008, pour faire face à une crise économique, Fiat lance la version Mille Economy avec une série de dispositifs destinés à économiser le carburant. Déjà championne de l'économie, la Mille devient la référence nationale.

Enfin, en 2012 le Brésil impose, à partir du 1er janvier 2014, de nouvelles contraintes (CONTRAN) identiques pour toutes les voitures neuves, qu'elles aient été homologuées il y a 5 ans ou plus, ou bien celles qui doivent encore l'être. Les trop nombreuses adaptations pour obtenir une nouvelle homologation sont très pénalisantes, il serait plus facile de concevoir un nouveau modèle plutôt que d'adapter la Uno. C'est ainsi que Fiat décide d'arrêter la fabrication de la Uno Mille en fin d'année 2013, tout comme Volkswagen a pris la même décision pour son Kombi, vieux de 53 ans.

Le 19 décembre 2013, Fiat lance la dernière version de la Uno Mille, produite uniquement à 2.000 exemplaires numérotés : la Grazie Mille, un clin d'œil à la formule de politesse italienne Mille Merci, pour les succès obtenus avec ce modèle mythique. Ce sont deux modèles qui assurent la suite de la Uno, la Fiat Palio dans une version de sa 5e génération, la Palio Mille Way et la Fiat Novo Uno. La production de la Uno-Mille est définitivement arrêtée le 23 décembre 2013.

Ventes Fiat Uno berline au Brésil[modifier | modifier le code]

La production totale de la Fiat Uno-Mille berline au Brésil s'élève à 3.756.388 exemplaires. En Argentine, ce modèle a été construit jusqu'en 2000 à 179.767 exemplaires. Les chiffres ci-dessous sont ceux de Fiat Automoveïs, validés par la FENABRAVE[1]. Sont exclues les ventes des versions Uno commerciale et Fiorino. À partir de 2010, les chiffres englobent les ventes de la Fiat Uno-Mille et de la nouvelle Fiat Novo Uno.

 Année   1984   1985   1986   1987   1988   1989   1990   1991   1992   1993   1994   1995   1996   1997   1998   1999   2000   2001   2002   2003   2004   2005   2006   2007   2008   2009   2010   2011   2012   2013   Total 
Ventes 12.899 36.583 35.324 35.954 38.569 44.198 60.725 100.559 94.699 153.926 224.023 247.940 203.839 90.456 75.122 71.592 100.431 112.655 95.046 95.649 92.364 119.923 114.575 130.165 141.016 167.679 231.716 272.682 256.185 182.205 3.638.669

Références[modifier | modifier le code]