Fiat Abarth OT 2000

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fiat Abarth OT 2000
Fiat Abarth OT 2000

Marque Drapeau : Italie Fiat-Abarth
Années de production 1966
Production 5 exemplaire(s)
Classe Coupé
Usine(s) d’assemblage Drapeau : Italie Turin
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence
Fiat-Abarth
Position du moteur longitudinal arrière
Cylindrée 1946 cm3
Puissance maximale à 7 200 tr/min (136 kW) / 185 ch
Couple maximal à 5 500 tr/min 285 Nm
Transmission Propulsion + autobloquant
Boîte de vitesses manuelle 5 rapports
Poids et performances
Poids à vide 710 kg
Vitesse maximale 240 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 7,1 s
Consommation mixte 11 L/100 km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Fiat 850 Coupé
Freins 4 disques pleins 235 mm
Dimensions
Longueur 3 660 mm
Largeur 1 600 mm
Hauteur 1 250 mm
Empattement 2 015 mm
Voies  AV/AR 1 330 mm  / 1 350 mm

La Fiat Abarth OT 2000 est une voiture destinée uniquement à la compétition automobile réalisée par le constructeur italien Abarth en 1966, sur la base de la Fiat 850 Coupé.


Histoire[modifier | modifier le code]

Cette voiture a été présentée lors du Salon des voitures de compétition de Turin, le 26 février 1966. La famille nombreuse des Abarth OT, le constructeur italien ajoutait cette dernière version. Elle a le code usine "AB 135/C".

Ce coupé reposait également sur l'excellente base de la Fiat 850 Coupé dont les modifications ont été traitées par Mario Colucci.

Le moteur était le 2,0 litres Abarth déjà vu sur les Simca-Abarth de 1964, mais avec une nouvelle élaboration qui en avait réduit la puissance à "seulement" 185 ch DIN mais avec une meilleure souplesse d'utilisation grâce à un couple porté à 285 Nm à 5 500 tr/min. Il était alimenté par 2 carburateurs double corps Weber 45 DCO3. La boîte de vitesses était une boîte Abarth Tipo 139 à 5 rapports. La vitesse mesurée sur circuit était de 240 km/h.

Les suspensions étaient spécifiques avec des bras oscillants, des barres stabilisatrices et des amortisseurs hydrauliques télescopiques à l'avant tandis qu'à l'arrière, on trouvait des bras tubulaires, des ressorts et des amortisseurs hydrauliques télescopiques. Les jantes étaient en magnésium.

La voiture arborait quatre énormes pneumatiques Dunlop de course, 5,00 × 13 à l'avant et 6,00 × 13 à l'arrière.

Curiosité[modifier | modifier le code]

A l'époque, certains journalistes spécialisés ont rebaptisé le modèle "America", laissant entendre qu'il était destiné au marché américain où Abarth venait à peine de s'engager. En réalité, il n'en était rien. Il semble que seulement 5 exemplaires aient été construits destinés à des clients pilotes expérimentés pour des exhibitions.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Abarth: il mito dello scorpione dalle origini alla rinascita, Editoriale Domus, Milano, 2010
  • l'Automobile Sportive du 27 juillet 2013 - Abarth le précurseur (texte : Aurélien RABBIA).
  • (it) Fiat Abarth OT 2000 Coupé (1966)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]


Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]