Festuca arundinacea

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les graminées
Cet article est une ébauche concernant les graminées.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet botanique.

Festuca arundinacea, la fétuque élevée, fétuque roseau ou fétuque faux-roseau, est une espèce de plantes monocotylédones de la famille des Poaceae (graminées), sous-famille des Pooideae, originaire de l'Ancien Monde (Eurasie, Afrique du Nord).

C'est une plante herbacée, vivace, qui pousse naturellement dans les vieilles prairies. Elle est largement cultivée comme plante fourragère et pour la création de pelouses.

Cette plante peut provoquer des intoxications du bétail lorsqu'elle est parasitée par un champignon ascomycète endophyte, proche de l'ergot du seigle, Neotyphodium coenophialum.

Description[modifier | modifier le code]

C'est une plante vivace robuste cespiteuse assez grande (jusqu'à 2 m).

Les feuilles sont planes, raides, larges, coriaces et d'un vert foncé avec une ligule courte et des oreillettes bien marquées. L'inflorescence est une panicule géminée inégale. Les épillets comportent 3 à 9 fleurs. Les glumelles inférieures sont souvent munies d'arêtes de petite taille.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Elle est utilisée en agriculture comme plante fourragère. Elle résiste bien à l'humidité et s'acclimate très bien dans des sols lourds ou acides. Grâce à son système racinaire capable de descendre très profondément, la fétuque élevée résiste aussi bien au sec, au piétinement et peut pousser même sous des températures élevées. Elle résiste également au froid. Un avantage la distingue des autres graminées fourragères : elle a un début de production précoce au printemps et une fin tardive en automne, la production est donc assez régulière tout au long de l'année.

Par contre son feuillage est plus coriace et les variétés non améliorées sont moins appétentes que la plupart des autres espèces prairiales.

Pour le semis, on compte généralement 15 à 20 kg par hectare. Elle est souvent semée en association ou en mélange avec d'autres espèces de graminées et de légumineuses.

Plus de 310 variétés sont inscrites au catalogue européen des espèces et variétés[2] et près de 50 variétés fourragères au catalogue français[3].

Elle est également utilisées en mélange avec d'autres espèces pour les semis de gazons ou de terrains de sport. Plus de 50 variétés à gazon sont inscrites au catalogue français[4]. Ces variétés ont été spécialement sélectionnées en fonction de leurs qualités ornementales selon les périodes de l'année, de leur résistance au piétinement, aux maladies du feuillage, à la sécheresse et de leur durée de vie.

Pour une utilisation en gazon les doses de semis préconisées sont beaucoup plus élevées (200 à 300 Kg par hectare) afin d'obtenir un tapis plus fin et plus dense.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]