Festival du film espagnol Cinespaña de Toulouse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Festival du film espagnol Cinespaña de Toulouse
Image illustrative de l’article Festival du film espagnol Cinespaña de Toulouse
Logo Cinespaña 2012

Date de création 1996
Prix principal Violette d'or
Édition courante Festival du film espagnol Cinespaña de Toulouse 2018
Lieu Toulouse, Drapeau de la France France
Site web [1]

Le Festival Cinespaña ou Festival du film espagnol de Toulouse est un festival consacré au cinéma espagnol créé en 1996 à Toulouse.

Présentation[modifier | modifier le code]

Il se déroule dans la cour de la Cinémathèque de Toulouse, le « Village », et dans de nombreuses salles de cinéma de Toulouse (ABC, Le Cratère, UGC…) ainsi qu’en région.

Ce festival a pour mission de présenter le cinéma espagnol au public français au travers des dernières productions, de compétitions ainsi que par des thématiques : rétrospectives, carte blanche, hommage. Il organise des rencontres entre les producteurs espagnols et les distributeurs français grâce aux rencontres professionnelles. Des apéros-concerts sont organisés pendant la durée du festival dans la cour de la Cinémathèque et un restaurant permet de goûter aux délices de l’Espagne.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1992, l’association A.F.I.C.H. (Association pour le Festival International du Cinéma Hispanique), composée de quelques cinéphiles passionnés d'histoire, crée le festival «Les Écrans de l’Histoire». C'est vers l'histoire de l'Espagne contemporaine qu'ils se tournent en 1996. C'est un véritable continent inexploré que découvrent les programmateurs de cette première édition qui accueille les grands noms du cinéma espagnol.

Encouragée par le succès, l'association AFICH décide de changer l'orientation du festival et d'en faire une vitrine annuelle du cinéma espagnol. ''El Instituto de la Cinématografía y de las Artes Audiovisuales à Madrid'' (ICAA) apporte son soutien logistique à la manifestation.

L’année 1998 fut une étape très importante dans le développement du festival : la rencontre à Madrid entre le Maire de Toulouse, Dominique Baudis et José María Otero, Directeur Général de l'ICAA. Ils évoquent la coopération entre les institutions espagnoles et la Ville de Toulouse pour faire de Cinespaña la principale vitrine française du cinéma hispanique.

C'est dans la salle des Illustres du Capitole qu'a lieu la première remise des «Violettes d'Or». En 2004, l’écrivain et ex-ministre de la culture, Jorge Semprún devient Parrain du Festival, jusqu’en 2011, année de son décès. Le festival lui a consacré un hommage pour sa 16e édition.

Cinespaña a reçu le prix González-Sinde de la Academia de las Ciencias et de las Artes de España en 2011 pour le travail réalisé depuis 15 ans pour la diffusion de la culture espagnole. Cinespaña est ainsi reconnu comme l’un des festivals majeurs en Europe sur cette cinématographie.

En 2011, le festival a accueilli le groupe The Rusty Bells.

Depuis sa création, le festival s’est imposé comme un rendez-vous incontournable pour les cinéphiles grâce à la qualité de sa programmation. Cinespaña est aujourd’hui un temps fort dans la vie culturelle toulousaine, réunissant le grand public dans une atmosphère conviviale et chaleureuse, où chacun se retrouve autour d’une même passion : le cinéma espagnol.

Prix décernés[modifier | modifier le code]

  • Violette d'or du meilleur film, décernée par le jury professionnel
  • Prix de la meilleure interprétation féminine et masculine
  • Prix de la meilleure musique
  • Prix de la meilleure photographie
  • Prix du meilleur court-métrage, décerné par le jury des courts-métrages
  • Prix du meilleur documentaire, décerné par le jury des documentaires
  • Prix du meilleur premier film, décerné par le jury étudiant
  • Prix du public, le public vote pour le film de son choix

Violettes d'or[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]