Festival des trois continents

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Festival des trois continents
Date de création 1979
Créateur Philippe et Alain Jalladeau
Prix principal Montgolfière d'or
Président Georges Cavalié
Édition courante Festival des trois continents 2015
Durée 8 jours
Direction artistique Jérôme Baron
Lieu Nantes, Drapeau de la France France
Siège social Nantes
Site web http://www.3continents.com/

Le Festival des trois continents (typographié Festival des 3 Continents), créé en 1979 à Nantes par Philippe et Alain Jalladeau, est un festival de cinéma consacré aux cinématographies d'Asie, d'Afrique et d'Amérique latine.

Exclusivement consacré à ces cinématographies négligées, la plupart des films diffusés (plus de mille), n'avaient jamais été diffusés en dehors de leur pays d'origine, même si certains n'ont jamais été diffusés ailleurs, le festival a permis de nombreuses révélations. On peut citer le malien Souleymane Cissé, le hongkongais Wong Kar-wai, l'iranien Abbas Kiarostami ou encore le chinois Zhao Liang.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Festival des 3 Continents est créé en 1979. Le titre est inspiré par le festival de théâtre, le Festival des 2 Mondes qui se déroule à Spolète en Italie. Le projet du festival, qui est de mettre en lumière des films et des documentaires d'Asie, d'Afrique et d'Amérique latine, obtient le soutien de la ville de Nantes. Le comité de sélection de la première édition, qui enregistre 7 000 entrées, est constitué de Catherine Ruelle, Claude Michel Cluny et Serge Daney, révèle le cinéma Afro-américain[1]. L'année suivante l’Inde du Sud est au programme de l’édition[1] et le cinéma philippin en 1981. L'édition de 1982 révèle les cinéastes Ritwik Ghatak[2] et Guru Dutt. En 1988 et après 9 ans d'existence, le festival a acquit la réputation de « découvreur » auprès des professionnels occidentaux.

En 2000, est créé le séminaire « Produire au Sud », un atelier de formation pour les jeunes producteurs du Sud, sélectionnés sur projets[3]. Ce séminaire est aujourd’hui exporté dans le monde entier. En 2003, le festival s’ouvre aux documentaires.

Organisation[modifier | modifier le code]

Les sections[modifier | modifier le code]

Il y a une compétition des longs métrages. Mais la compétition n'est pas la principale activité du festival qui présente aussi une sélection hors-compétition ainsi que des sections panorama (consacré à un pays, un studio, une région, etc.), rétrospective (consacré à une personnalité) et regards pluriels (consacré à un thème).

Prix décernés[modifier | modifier le code]

Pour la sélection en compétition, le festival décerne quatre prix : la Montgolfière d'or, qui est le plus important, la Montgolfière d'argent, le prix du public et le prix du jury jeunes.

Hou Hsiao-hsien, Amir Naderi, Jia Zhangke et Abolfazl Jalili ont remporté deux fois la Montgolfière d'or. Wang Bing a remporté la Montgolfière d'or et la Montgolfière d'argent.

Rétrospectives, hommages et panoramas par année[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Louis Marcorelles, « Le Festival des Trois Continents à Nantes Le "nouveau cinéma" de l'Inde du Sud »,‎ (consulté le 19 mars 2016).
  2. Louis Marcorelles, « Le Festival des Trois Continents à Nantes L'Inde déchirée de Ritwik Ghatak »,‎ (consulté le 19 mars 2016).
  3. « Appel à candidatures : Atelier Produire au Sud de Nantes 2015 », sur Ambassade de France à Manille,‎ (consulté le 19 mars 2016).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]