Festival de Baía das Gatas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Baía das Gatas, où se déroule le festival.

Le Festival de Baía das Gatas est un festival de musique cap-verdien très populaire. Sorte de «  Woodstock africain »[1], il se tient chaque année en août à Baía das Gatas, sur l'île de São Vicente, depuis 1984.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le festival est créé en 1984 par le compositeur et musicien Vasco Martins et quelques amis[2], avec d'abord un modeste budget de 180 millions d'escudos et un équipement d'une puissance limitée à 150 watts[3]. La première année, les musiciens viennent surtout de Mindelo, mais peu à peu la notoriété de l'évènement s'étend aux autres îles et aux Cap-Verdiens de la diaspora. À partir de la fin des années 1990, il s'ouvre aux artistes étrangers[3]. Dans l'intervalle, le budget s'est multiplié par vingt[3] et plus de 15 000 spectateurs sont désormais au rendez-vous[2]. La popularité grandissante de Cesária Évora, native de l'île, a grandement contribué à son essor[2].

Organisation[modifier | modifier le code]

Le festival a lieu un week-end de pleine lune[2] au mois d'août et dure trois jours. Organisé par la mairie[3], il est gratuit[2].

Les événements musicaux sont complétés par des courses de chevaux, des sports nautiques, des danses et l'élection de « Miss Baía »[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Africultures, no 26, mars 2000, p. 63
  2. a, b, c, d, e et f Requedaz et Delluchi 2011
  3. a, b, c et d Monteiro 1998

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Vladimir Monteiro, Les Musiques du Cap-Vert, Chandeigne, , 156 p. (ISBN 2-906462-48-9), p. 111
  • Sabrina Requedaz et Laurent Delucchi, « Festival Baía das Gatas », dans Cap-Vert, Genève, Olizane, (ISBN 978-2-88086-394-4), p. 299 6e éd.

Lien externe[modifier | modifier le code]