Festival Normandie impressionniste

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Festival Normandie impressionniste
Type Arts
Pays Drapeau de la France France
Localisation Normandie
Date de la première édition 2010
Date d'ouverture
Organisateur(s) Association Normandie impressionniste
Site web www.normandieimpressionniste.com

Le festival Normandie impressionniste est un festival artistique pluridisciplinaire sur le thème de l'impressionnisme. Il se déroule durant le printemps et l'été en Normandie. Débuté en 2010, le festival a lieu tous les 3 ou 4 ans.

Description[modifier | modifier le code]

Le festival Normandie impressionniste est une manifestation artistique centrée sur le thème de l'impressionnisme[1],[2],[3],[4]. Son objectif est de mettre en valeur ce courant esthétique à travers toutes ses formes : peinture, art contemporain, musique, cinéma, théâtre, danse, photographie, vidéo et la littérature. En plus des animations culturelles classiques comme des expositions ou des cycles de conférences, les organisateurs mettent en place des activités plus orientées vers le divertissement et à destination du grand public, comme des spectacles son et lumière, des déjeuners sur l’herbe (en référence au tableau de Manet) ou des guinguettes.

Le festival est organisé par la Communauté d'agglomération rouennaise et l'association Normandie impressionniste, qui deviendra un groupement d'intérêt public, présidée par Pierre Bergé[5]. Il se déroule sur l'ensemble du territoire normand.

La première édition du festival Normandie impressionniste a lieu en 2010[2]. Les éditions suivantes se déroulent en 2013, 2016 et 2020.

Édition 2010[modifier | modifier le code]

Présentation[modifier | modifier le code]

La première édition du festival s'est tenue du mois de juin au mois de septembre 2010[2]. Sous le commissariat de Jacques-Sylvain Klein[6], de nombreuses manifestations ont rassemblé près d'un million de visiteurs[3].

Exemples de manifestations proposées[modifier | modifier le code]

Claude Monet, La Seine à Vétheuil (1878)

Édition 2013[modifier | modifier le code]

Présentation[modifier | modifier le code]

La seconde édition du festival dure 5 mois et se déroule du 27 avril au 29 septembre 2013[8],[3]. Le thème retenu est l'eau[8].

Le commissariat général de l'exposition est tenu par Jérôme Clément, tandis que le conseil scientifique est présidé par Erik Orsenna.

Les organisateurs du festival indique que cette édition 2013 a accueilli près de 1,8 million de visiteurs[9].

Exemples de manifestations proposées[modifier | modifier le code]

Édition 2016[modifier | modifier le code]

Présentation[modifier | modifier le code]

En 2016 a lieu la troisième édition du festival Normandie impressionniste[4],[14]. Les manifestations se déroulent du 16 avril au 26 septembre sur le thème du portrait[8].

Son commissaire d'exposition est Jérôme Clément et son conseil scientifique est présidé par Erik Orsenna.

A l'instar de l'édition 2013, l'édition 2016 accueille environ 1,8 millions de personnes.

Exemples de manifestations proposées[modifier | modifier le code]

Édition 2020[modifier | modifier le code]

Présentation[modifier | modifier le code]

Malgré la pandémie Covid-19, la quatrième édition du festival se tient en 2020 mais avec un décalage de trois mois en comparaison du programme initial[17],[18]. Le thème choisi est : la couleur au jour le jour.

Après le décès de Pierre Bergé, c'est Selma Toprak, la nouvelle présidente du groupement d'intérêt public Normandie impressionniste, qui dirige l’organisation du festival. Le commissariat général est confié à Philippe Piguet, le conseil scientifique restant présidé par Erik Orsenna[19].

Exemples de manifestations proposées[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. BIenvenue au pays de l'impressionnisme
  2. a b et c Stéphanie Séjourné-Duroy, « Festival Normandie impressionniste. Un rendez-vous très contemporain en 2020 », Ouest France,‎ (lire en ligne)
  3. a b et c Elisa Morène, « En Normandie, sur la route des impressionnistes », L'Express,‎ (lire en ligne)
  4. a et b Christophe Averty, « L'éternel retour de l'impressionnisme », La Vie,‎ (lire en ligne)
  5. l'association sur le site officiel
  6. « critiquesLibres.com : critiques de livres », sur www.critiqueslibres.com,
  7. « Jardin sur Seine », Paris Normandie, 5 janvier 2010
  8. a b et c « Festival, mode d'emploi », sur normandie-impressionniste.fr (consulté le 4 avril 2015)
  9. « Bilan de l'édition 2013 », sur normandie-impressionniste.fr (consulté le 4 avril 2015)« 1,8 million de visiteurs », sur normandie-impressionniste.fr (consulté le 4 avril 2015)« 1 794 653 visiteurs. »
  10. Office de Tourisme des Collines de Normandie
  11. auteur, « Art-Culture-France, le portail des artistes et de la culture en France », sur www.art-culture-france.com (consulté le 2 janvier 2017)
  12. site officiel du Forum des Arts 61, présidé par Marcel Innocenti.
  13. J-F Suzanne, "4e biennale d'art contemporain (29 juin - 14 juillet), dans le Perche ornais", publié sur Amis du Perche le 16 juin 2013, consulté le 26 juin 2013.
  14. Guy Duplat, « La Normandie envahie par les impressionnistes », LaLibre.be,‎ (lire en ligne)
  15. Nao Kaneko
  16. « Concours de peinture : l'art difficile du portrait », Le Démocrate vernonnais, 23 juin 2016
  17. Thierry Rabiller, « Maintenu mais décalé de trois mois, le festival Normandie Impressionniste se réinvente », Paris Normandie,‎ (lire en ligne)
  18. « Normandie. Les jardins de Monet à Giverny rouvriront le 8 juin », Ouest France,‎ (lire en ligne)
  19. Véronique Baud, « Normandie Impressionniste revient du 3 avril au 6 septembre 2020 », Paris Normandie,‎ (lire en ligne, consulté le 1er février 2019)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Céline Ernaelsteen (dir.) et Alice Gandin (dir.), En couleurs et en lumière : Dans le sillage de l'impressionnisme, la photographie autochrome 1903-1931, Paris, Skira Flammarion, , 175 p. (ISBN 978-2-08-130032-3, OCLC 844234855)
  • Jacques-Sylvain Klein, La Normandie, berceau de l'impressionnisme : 1820-1900, Rennes, Ouest-France, , 159 p. (ISBN 2-7373-2161-1, notice BnF no FRBNF35847333)
  • Jacques-Sylvain Klein, La Normandie des impressionnistes, Paris, Hachette, coll. « Guide du Routard », , 140 p. (ISBN 978-2-01-245381-4)
  • Jacques-Sylvain Klein, Lumières normandes, les hauts-lieux de l'impressionnisme, Paris, éditions Point de vues, , 384 p.
  • Laurent Salomé (dir.), Une ville pour l'impressionnisme : Monet, Pissarro et Gauguin à Rouen, Rouen/Paris, Skira Flammarion, , 396 p. (ISBN 978-2-08-124192-3)
  • La Normandie des impressionnistes, Paris, Hachette, coll. « Guide du routard », , 140 p. (ISBN 978-2-01-244923-7, OCLC 608164768)
  • En attendant Normandie impressionniste, Rouen, Falaises, coll. « Beaux livres », , 63 p. (ISBN 978-2-84811-100-1, OCLC 495785440)
  • Éblouissants reflets : cent chefs-d'oeuvre impressionnistes, Rouen/Paris, RMN, , 276 p. (ISBN 978-2-7118-6062-3)

Liens externes[modifier | modifier le code]