Festival Montpellier Danse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Festival Montpellier Danse
Genre Danse contemporaine
Lieu Montpellier Drapeau de la France France
Période juin-juillet
Scènes Agora de Montpellier et autres lieux
Date de création
Fondateurs Dominique Bagouet
Organisateurs Municipalité de Montpellier
Tutelle Centre chorégraphique national de Montpellier
Direction Jean-Paul Montanari
Direction artistique Mathilde Monnier
Site web montpellierdanse.com

Le Festival Montpellier Danse est un festival annuel de danse contemporaine fondé en 1981 par la municipalité de Montpellier et le Centre chorégraphique national alors dirigé par Dominique Bagouet.

Historique[modifier | modifier le code]

Ce festival a été créé en juillet 1981 sous l'impulsion de Dominique Bagouet qui venait de prendre la direction du Centre chorégraphique national de Montpellier créé dans le cadre d'une politique de décentralisation de la culture et de régionalisation avec le soutien important de la ville de Montpellier et de son maire Georges Frêche.

Ce festival initialement est une scène supplémentaire ouverte au développement et à la promotion de la Nouvelle danse française, dont Bagouet est un des chefs de file. L'organisation du festival est confiée après quelques années à Jean-Paul Montanari qui le dirige depuis 1983. Les représentations sont délocalisées dans différents lieux de la ville.

Le succès du festival au cours des années 1990, avec une moyenne de 50 000 spectateurs payants[1], entraîne à partir de 1996 la création d'une seconde saison de festivité en hiver, en plus de celle d'été. Montpellier Danse devient alors un des festivals de danse contemporaine les plus importants d'Europe[2]

En 1994, la chorégraphe Mathilde Monnier — qui prend alors la direction du CCN et s'installe en 2001 dans l'ancien couvent des Ursulines —, participe activement au développement du festival où elle produit et crée la majeure partie des pièces. En 2007, le festival dispose d'une salle de théâtre propre : le Chai du Terral à Saint-Jean-de-Védas. En 2010, la restauration de l'ancien couvent des Ursulines est achevée et devient l'Agora, cité internationale de la danse dirigée par Jean-Paul Montanari, où se produit dès lors le festival.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]