Festival Couleur Café

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo du Festival Couleur Café
Logo du Festival Couleur Café.
 Ancien logo du Festival Couleur Café

Le Festival Couleur Café est un festival de musiques du monde et urbaines. Il est organisé par l'association sans but lucratif (ASBL) Zig Zag. Il a lieu chaque année à Bruxelles sur le site de Tour et Taxis, le dernier week-end du mois de juin (si cela se présente, à cheval sur juin et juillet).

L'histoire[modifier | modifier le code]

Tour et Taxis - Festival Couleur Café
Tour et Taxis - Festival Couleur Café

Fin des années 1980, Patrick Wallens (qui fondera l'Asbl Zig Zag avec Poney Gross) effectue son 'service civil' auprès de la Vénerie (centre culturel de Watermael-Boitsfort). Il profite d'un voyage en Suisse avec Mirko Popovitch pour découvrir le Paléo Festival de Nyon. Festival dont il s'inspirera pour importer le concept à Bruxelles.

L'idée était de proposer un festival métissé et convivial qui offrirait autre chose qu'une vaste et morne plaine pour lieu de résidence (en opposition à Torhout-Werchter par exemple). Le festival se voulait ancré dans le tissu social de Bruxelles et s'installait dès la première édition, en 1990, dans les Halles de Schaerbeek, les anciennes halles maraîchères situées en plein cœur de Bruxelles (aujourd'hui reconverties en centre culturel européen).

La programmation de l'époque était principalement axée sur les musiques africaines et afro-cubaines. Les ingrédients du festival sont déjà présents ; souks, décoration, restos, artisans, fanfares. La première édition accueille 5300 personnes.

En 1994, à la suite des travaux des Halles de Schaerbeek, le festival s'installe sur le site de Tour et Taxis, l'un des plus anciens sites industriels d'Europe. Cet ancien et vaste site industriel désaffecté (aujourd’hui en restauration), situé en pleine ville, le long du canal de Bruxelles, à quelques minutes à peine du centre de la capitale, comporte plusieurs grands bâtiments et entrepôts faits de briques, verre et fer forgé, exemples de valeur de l’architecture industrielle. Le lieu offre au festival la possibilité d’extension nécessaire ainsi qu’un décor exceptionnel. La programmation musicale lorgne du côté de la musique urbaine et se veut volontairement éclectique en offrant une place de choix aux découvertes et à la scène musicale belge, avec le concours de talents Wanted, tout en restant dans le créneau 'worldbeat'. Au fil des années, le côté festif du festival et l'aspect pluridisciplinaire se voient renforcés, notamment au travers de l'exposition thématique Cool Art Café consacrée aux arts plastiques et la multiplication des activités extra-musicales : cours de danse, démonstrations de free style, invitation d'ONG.

Aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Le festival ne s'affiche plus seulement comme un festival de musiques du monde mais comme un festival de toutes les musiques offrant désormais 3 chapiteaux où se côtoient RnB, hip-hop, world, soul, afro, reggae, ragga, dub, dancehall, latin, salsa, raï, rock ainsi qu'un espace consacré aux musiques électroniques. La programmation fait preuve d'éclectisme en mêlant artistes confirmés et découvertes. Organisé comme un grand village convivial dans la ville, avec ses places et ses ruelles, le festival offre, en marge de la musique, de nombreuses animations, feux d’artifices, ateliers pour enfants, cours de danse ou de musique, expositions artistiques allant de l’art traditionnel à l’art contemporain, ainsi que des lieux de rencontres multi-culturelles.

Il propose également un vaste marché artisanal avec des artisans au travail et des dizaines d’échoppes qui présentent des spécialités culinaires venues du monde entier.

Chaque année, les ONG d’aide au développement participent à l’événement : regroupées sur une place, elles proposent animations, informations et débats. Depuis 2005, l'action mobilité se développe, rencontrant un franc succès dès 2006 puisqu'un tiers des festivaliers (environ 25 000 personnes) ont utilisé les transports en commun pour rallier le festival. Le réseau de la Stib s'ouvre gratuitement au public de Couleur Café, jusqu'à Noctis pour les noctambules. Un parking deux roues est mis à disposition à proximité de Tour et Taxis, et un autre, de délestage automobile au Heysel, est relié par des navettes.

En 2007, le festival a accueilli près de 70 000 personnes sur trois jours.

En 2009, le festival Couleur Café met en place, pour sa 20e édition et pour la première fois de son existence, un camping sur le site de Tour & Taxis, nommé Camping Zen.

Pour l'édition 2017, le festival quitte Tour & Taxis pour le plateau du Heysel[1].

Programmation[modifier | modifier le code]

Édition 2012 (29, 30 juin et 1er juillet)[modifier | modifier le code]

Vendredi 29 juin 2012
Jessie J – Nas - Erykah Badu - Sharon Jones & The Dap-Kings - Collie Buddz & New Kingston – Psy4 de la Rime – Tinariwen – Imany - Boban & Marko Markovic Orchestra – Joshua – The Excitements – Sarah Ferri (W!) – OPMOC (W!)

Samedi 30 juin 2012
Sean Paul – De La SoulGentlemanLe Peuple de l'Herbe – Caravan Palace – Kaer (W!) – Sarah Carlier (W!) – Asham meets Collieman (W!) – Chinese Man – Bomba Estéreo

Dimanche 1er juillet 2012
Stephen Marley – Public Enemy – Les Boukakes – Gogol Bordello – Ayo – Orquesta Buena Vista Social Club® feat. Omara Portuondo – Brigitte – Zebda - The Peas Project – Joshua Alo (W!) – Madé J (W!)

Édition 2009[modifier | modifier le code]

Le 20e anniversaire du Festival Couleur Café aura lieu les 26, 27 et 28 juin 2009. Les premiers artistes à participer à cette édition sont :

Édition 2008[modifier | modifier le code]

Elle a eu lieu les 27, 28 et 29 juin 2008. Ont participé à cette édition :

Édition 2007[modifier | modifier le code]

Elle a eu lieu les 29, 30 juin et 1er juillet 2007. Ont participé à cette édition :

Fait marquant[modifier | modifier le code]

L'édition 2007 a été marquée par un incendie le 30 juin en début de soirée dans un entrepôt où était stocké du matériel, ce qui a nécessité l'évacuation des plus de 20 000 festivaliers présents sur le site de Tour et Taxis. La foule s'est retrouvée massée dans les rues avoisinantes, avec le rythme des fanfares du festival, sorties pour continuer la fête. Aucun blessé n'a été à déplorer et, après l'extinction du sinistre par les services incendie envoyés sur place, le festival a rouvert ses portes après une interruption de deux heures. Tous les concerts ont été décalés.

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Couleur Café quitte Tour & Taxis pour le plateau du Heysel », L'Avenir,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]