Itinérances

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le Festival Cinéma d’Alès - Itinérances est une manifestation de cinéma généraliste créée en 1983, qui a lieu chaque année à Alès dans le Gard. Avec environ 48 000 entrées par édition, le Festival est devenu une des principales manifestations cinématographiques en France. Depuis la venue d’Aki Kaurismäki, en 1993, le Festival décline chaque année l’intitulé Itinérances[1].

Organisation[modifier | modifier le code]

L'association[modifier | modifier le code]

Présidée par Julien Camy, la manifestation et les activités du Festival sont organisées par l’association Festival Cinéma d’Alès. Forte de plus de 80 adhérents, cette association Loi 1901 s’appuie, tout au long de l’année sur la participation active des bénévoles. En novembre 2008 Le Festival Cinéma d'Alès est reconnu Association d'intérêt général.

Lieux[modifier | modifier le code]

Le Festival utilise des salles dans différents lieux de la ville d'Alès et de son agglomération :

  • Le théâtre Le Cratère (théâtre labellisé Scène nationale proposant 2 salles respectivement de 850 et 200 places)
  • Le cinéma Cinéplanet
  • La salle du Capitole
  • Différentes salles de cinéma des villes ou villages de l'agglomération comme la salle Lafare Alais de Saint-Martin-de-Valgalgues
  • La Médiathèque Alphonse Daudet d'Alès

Les Expositions se déroulent essentiellement aux musées d'Alès : Musée-bibliothèque Pierre-André-Benoit et Musée du Colombier.

Financements[modifier | modifier le code]

En 2012, le budget des activités du Festival sur toute l'année s'élevait à près de 590 000 
Sur un an, le Festival emploie une vingtaine de salariés dont 5 permanents.

Principales subventions publiques (2012) :
Ville d'Alès : 76 000 
Conseil Général du Gard : 39 000 
Conseil Régional Languedoc-Roussillon : 70 000  (pour la manifestation, une autre subvention est versée au titre de Lycéens au Cinéma)
Direction Régionale des Affaires Culturelles : 54 800 

Fonds propres, partenaires privés (2012) :
Près de 20 % du budget du Festival provient de sa billetterie (117 000 ) De nombreux partenaires privés sont également associés à la manifestation et depuis sa reconnaissance d’intérêt général, le Festival développe le mécénat. On comptait onze entreprises dans le Club des Mécènes pour la 30e édition en 2012

Avec 48 % des dépenses effectuées sur son territoire, Alès est le principal bénéficiaire des retombées économiques (Gard hors Alès : 10 %, Région Languedoc-Roussillon hors Gard : 15 %, hors région : 27 %)

Programmation[modifier | modifier le code]

Festival[modifier | modifier le code]

Manifestation généraliste, Le Festival Cinéma d'Alès décline sa programmation en mêlant fiction, documentaire et animation, patrimoine et découverte. Composé de plusieurs sections (Hommages, avant-premières, jeune public, compétition de courts métrages...), pendant 10 jours, plus de 200 films y sont présentés en présence de nombreux invités.

Depuis 2006, le Festival propose des séances accessibles aux sourds, malentendants, aveugles et malvoyants. Pour les déficients auditifs, une salle est équipée d'une boucle magnétique (système permettant de supprimer les bruits parasites dans une pièce), les films sont sous-titrés pour les sourds et malentendants et un interprète en Langue des signes française traduit les présentations, les rencontres. Un système de vélotypie (sous-titrage en direct) est également mis en place lors des rencontres. Pour les déficients visuels, les films sont audio-décrits (audiodescription).

Hors Festival[modifier | modifier le code]

Le Festival mène tout au long de l'année plusieurs actions : la coordination régionale (Languedoc-Roussillon) de l'opération "Lycéens au cinéma", participe à "École et Cinéma", organise des projections avec des médiathèques et des exploitants. Le Festival est partenaire culturel des options cinéma et Audiovisuel des Lycées Jean-Baptiste Dumas d'Alès, Notre-Dame de Mende et Théophile-Roussel de Saint-Chély-d'Apcher. Depuis 2013, fin août, se déroule le Festival Ciné Été, organisé en partenariat avec la Ville d'Alès, avec projection de films en avant-première dans les cinémas de la ville et des projections en plein air.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ouverture du 26e Festival Cinéma d'Alès - Itinérances - 14 mars 2008

Le Festival Cinéma d'Alès est né par la volonté d'une poignée de passionnés au sein de l'Atelier Cinéma Vidéo (ACV) qui avaient envie de faire découvrir aux alésiens des films qu'ils n'avaient pas l'habitude de voir ou qui n'arrivaient pas en exploitation jusqu'à Alès[2].

Les Festivals[modifier | modifier le code]

Pour cause de crise sanitaire Covid-19, le 38e Festival a été annulé [3],[4]. En 2021, la 39e édition a été reportée pour se décliner tout au long de l'année avec un temps fort en juin.[5],[6]. Le 40e Festival s'est déroulé du 25 mars au 3 avril 2022, et a vu la création du Prix Itinérances décerné à Tony Gatlif pour l'ensemble de son œuvre.[7]

Palmarès de la compétition de courts métrages[modifier | modifier le code]

  • 2018[8]
    • Grand prix du jury : Boomerang de David Bouttin
    • Prix spécial du jury : Mad de Sophie Tavert
    • Prix Bernadette Lafont pour la meilleure comédienne : Alice de Lencquesaing dans Lâchez les chiens de Manue Fleytoux et mention spéciale pour Rebecca Finet dans Les Bigorneaux d’Alice Vial
    • Prix de la musique originale : Léo Dupleix pour Les Petites mains de Rémi Allier
    • Prix du public : Les Bigorneaux d’Alice Vial
    • Prix des lycéens : Et toujours nous marcherons de Jonathan Millet
  • 2017
    • Prix du public (décerné par le public) : Panthéon Discount de Stéphan Castang
    • Prix décerné par le "jury jeune" : Le Zombie au Vélo de Christophe Bourdon
    • Grand prix du jury : Féfé Limbé de Julien Silloray
    • Prix spécial du jury : Panthéon Discount de Stéphan Castang
    • Mention spéciale du jury pour En cordée de Matthieu Vigneau
    • Prix Bernadette Lafont  : Leanna Chea dans Minh Tam de Vincent Maury
    • Prix de la musique originale : La République des enchanteurs enchanteurs de Fanny Liatard et Jérémy Trouilh

Cette année-là le jury de la compétition est composé de Chad Chenouga, réalisateur ; Marianne Denicourt, comédienne ; Esther Hoffenberg, réalisatrice ; Raphaël Lemonnier, musicien ; Laurent Scheid, réalisateur, lauréat de la compétition 2016

  • 2015
    • Prix du public (décerné par le public) : Discipline de Christophe M. Saber
    • Prix décerné par le "jury jeune" : Les Frémissements du thé de Marc Fouchard
    • Grand prix du jury : De bonnes sensations de Benoit Rambourg
    • Prix spécial du jury : Discipline de Christophe M. Saber
    • Mention spéciale du jury pour Marthe de Anne-Claire Jaulin
    • Prix Bernadette Lafont  : partagé entre Christelle Reboul pour Maîtresse de Ollivier Briand et Denis Eyriey pour De bonnes sensations de Benoit Rambourg
    • Prix de la musique originale : Marc Parazon dans De bonnes sensations de Benoit Rambourg

Cette année-là le jury de la compétition est composé de Sébastien Bailly, réalisateur, lauréat de la compétition 2014 ; Gilles Duval, vice-président de Cinéma du Monde ; Audrey Lamy, comédienne Sonia Rolland, réalisatrice

  • 2014
    • Prix du public (décerné par le public) : Géraldine je t'aime de Emmanuel COURCOL
    • Prix décerné par le "jury jeune" : 216 mois de Frédéric et Valentin POTIER
    • Grand prix du jury : Où je mets ma pudeur de Sébastien BAILLY
    • Prix spécial du jury : T’étais où quand Michael Jackson est mort ? de Jean-Baptiste POUILLOUX
    • Prix Bernadette Lafont pour la meilleure comédienne  : Agathe Schencker pour son interprétation dans Canada de Sophie THOUVENIN et Nicolas LEBORGNE
    • Prix de la musique originale : Canada de Sophie THOUVENIN et Nicolas LEBORGNE

Cette année-là le jury de la compétition est composé de Arnaud Dumatin, musicien, administrateur du Festival de La Rochelle ; Isabelle Frilley, PDG Titra films : Vahina Giocante, comédienne Liova Jedlicki, réalisateur, lauréat de la compétition 2013 ; Xavier Lambours, Photographe

  • 2013
    • Grand prix du jury : Solitudes de Liova Jedlicki
    • Prix spécial du jury : Rae d'Emmanuelle Nicot
    • Mention spéciale du jury : Donde "es" la familia de Diane Valsonne
    • Prix de la musique originale : Manu ROLAND pour la Musique du film Que la suite soit douce d'Alice de Vestele
    • Prix Ciné court : Les chiens verts de Mathias et Colas Rifkiss
    • Prix du public (décerné par le public) : Véhicule école de Benjamin Guillard
    • Prix décerné par le "jury jeune" : Solitudes de Liova Jedlicki

Cette année-là le jury de la compétition est composé de Michel Demopoulos, critique de cinéma : Adrien Jolivet, comédien ; Valérie Théodore, comédienne, réalisatrice, primée au Festival 2012

  • 2012
    • Prix du public (décerné par le public) : Renée de Jézabel Marquès-Nakache
    • Grand prix du jury : Dimanches de Valéry Rosier
    • Prix spécial du jury : Fais croquer de Yassine Qnia
    • Mention spéciale du jury : Je vous prie de sortir de Valérie Théodore et Dominique Baeyens pour son interprétation dans Fancy Fair de Christophe Hermans
    • Prix de la musique originale : Sébastien Chaumont, Romain Collard et Stéphane Chandelier pour 10  de Cyril Cohen
    • Prix décerné par le "jury jeune" : Action commerciale de Pascal Jaubert
    • Prix ciné court : Quelques ecchymoses de Carl Lionnet

Cette année-là le jury de la compétition est composé de Valérie Brégain, Claude Duty, Bertrand Lenclos et Adam Traynor

Cette année-là le jury de la compétition est composé de Sylvain Chomet, Thierry Desroses, Pascal-Alex Vincent, Clément Michel et Rachid Taha

  • 2010
    • Prix du public (décerné par le public) : 50 Cents de Mathieu Pujol
    • Grand prix du jury : Une Pute et un Poussin de Clément Michel
    • Prix spécial du jury : Kasia d'Elisabeth Llado
    • Mention spéciale du jury : La prévention de l'usure de Gilles Charmant
    • Mention spéciale du jury pour le générique : 50 Cents de Mathieu Pujol
    • Mention spéciale du jury pour le fair-play : Kasia d'Elisabeth Llado
    • Prix de la musique originale : Jean-François Hoël pour le film : La Prévention de l’usure de Gilles Charmant
    • Prix ciné court : Dans la jungle des villes de Stéphane Demoustier et Denis Eyriey
    • Prix décerné par le "jury jeune" : 50 Cents de Mathieu Pujol et mention spéciale pour La Prévention de l’usure de Gilles Charmant

Cette année-là le jury de la compétition est composé de Pierre-William Glenn, Xavier Leherpeur, Ménéas Marphil, Marion Mazauric, Christine Pireaux et Cédric Prévost

  • 2009
    • Prix du public (décerné par le public) : Juste un Pitch d'Éric Raynaud
    • Grand prix du jury : Alter Ego de Cédric Prévost
    • Prix spécial du jury : Bonne nuit de Valery Rosier
    • Mention spéciale du jury : Tant que tu respires de Fara Sene
    • Prix de la musique originale : Frédéric Petit pour le film : Tant que tu respires de Fara Sene
    • Prix ciné court : Lucas sur Terre de Maud Alpi
    • Prix décerné par le "jury jeune" : Juste une heure de Virginie Peignien et mention spéciale à Juste un Pitch d'Éric Raynaud et Les Williams d'Alban Mench

Cette année-là le jury de la compétition est composé de Gérard Camy, Lola Frederich, Rachida Krim, Guillaume Malandrin et Alain Nouaille

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. AlloCine, « Festival Itinérances », sur AlloCiné (consulté le )
  2. L'élan des Cévennes, no 22, janvier-mars 2007
  3. http://www.itinerances.org/annule/
  4. ADRIEN BOUDET, « Festival Itinérances annulé : « Oui, notre survie est en jeu » », Midi libre,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  5. « Alès : le festival Itinérances n'aura pas lieu en mars, mais "plus tard et sous une autre forme" », sur midilibre.fr (consulté le )
  6. « Alès : Itinérances, un 39e festival de cinéma par étapes », sur midilibre.fr (consulté le )
  7. « Le réalisateur Tony Gatlif invité d’honneur du 40e festival de cinéma "Itinérances" d'Alès », sur Franceinfo, (consulté le )
  8. « Courts Métrages | Festival Cinéma d'Alès », sur www.itinerances.org (consulté le )

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :