Festejo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Festejo est une danse représentative des noirs qui sont arrivés sur la côte péruvienne au XVIIe siècle.

Elle peut se danser en couples ou en solo. Il s’agit d’une danse de fête : le mot « festejo » vient du mot « festejar » en espagnol, qui signifie fêter ou célébrer. Elle est prédominante à Lima ou à Chincha située à 200 km au sud de la capitale. [réf. nécessaire]

Origine[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (août 2016)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Le Festejo a été créé par les habitants noirs qui ont été amenés au Pérou de l'Afrique (Congo, Angola et Mozambique) durant le XVIIe siècle et achetés par les conquistadors espagnols pour réaliser des travaux agricoles dans les Andes.

Cependant, le climat froid de la sierra et les conditions de travail ont été terribles pour eux. C’est pour cela que les paroles des chansons de ce genre racontent les coutumes, les joies et les souffrances de la race noir de cette époque.

Musique[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (août 2016)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
Le cajón, instrument afro-péruvien.
Quijada de burro, instrument péruvien.

La base de tout Festejo est le rythme, qui est créé avec des instruments péruviens comme le cajón, la quijada de burro, la cajita, mais aussi avec des instruments africains comme les congas et le bongo.

Danse[modifier | modifier le code]

Pendant la chorégraphie il est commun de voir des mouvements pelvien-ventraux. Elle est agile et dynamique. Les gestes, les mouvements des bras, des hanches et des jupes ou polleras (jupe traditionnelle des Andes) ce sont les éléments qui font de cette danse une danse unique.[réf. nécessaire]

Vêtements[modifier | modifier le code]

Certains couples utilisent la tenue vestimentaire des esclaves noirs, afin de montrer la forte influence africaine, tandis que d’autres portent des costumes du XIXe siècle.

Le costume des hommes est composé d’une chemise, un pantalon et un foulard attaché à la taille. Celui des femmes est composé d’un foulard dans les cheveux, une robe ou une jupe blanche, ou rouge. Aucun des deux n’utilise de chaussures.