Fertőd

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fertőd
Fertőd
L'église catholique de Fertőd
Blason de Fertőd
Drapeau de Fertőd

Géolocalisation sur la carte : Győr-Moson-Sopron

(Voir carte Győr-Moson-Sopron)
Fertőd
(Voir carte Hongrie administrative)
Fertőd
(Voir carte Hongrie topographique)
Fertőd
Administration
Pays Drapeau de la Hongrie Hongrie
Comitat
(megye)
Drapeau de Győr-Moson-Sopron Győr-Moson-Sopron
(Transdanubie occidentale)
District
(járás)
Sopron
Rang Ville
Bourgmestre
(polgármester)
Bognár Zoltán (Fidesz-KDNP)
(2014-2019)
Code postal 9431
Indicatif téléphonique (+36) 99
Démographie
Population 3 360 hab. ()
Densité 69 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 37′ 07″ nord, 16° 52′ 53″ est
Superficie 4 856 ha = 48,56 km2
Divers
Collectivités des minorités Allemands (1er janv. 2011)
Identités ethniques
(nemzetiségi kötődés)
Hongrois 97,8 %, Tsiganes 0,1 %, Croates 0,7 %, Allemands 1,1 % (2001)
Religions catholiques 88,9 %, grecs-catholiques 0,2 %, réformés 2,3 %, évangéliques 1,2 %, autres confessions 0,2 %, sans religion 2,9 % (2001)
Liens
Site web fertod.huVoir et modifier les données sur Wikidata
Sources
Office central de statistiques (KSH)
Élections municipales 2014

Ville de Hongrie, née de l'union d'Esterháza et de Süttör en 1950, Fertőd compte 3 400 habitants. Elle est située à la frontière autrichienne.

Le nom Fertőd, tiré du lac lac Fertő situé juste au nord, était initialement celui d'une ancienne localité située une vingtaine de km plus au sud, et disparue à la suite des crues. À l'emplacement de l'actuelle Fertőd se trouvaient alors Eszterháza, bourgade fondée par prince Nicolas Esterházy lors de la construction de son palais, et Süttör, village plus ancien mentionné dès 1313, qui furent réunis en 1950.

Fertőd est surtout connue pour le palais Esterházy, surnommé le « Versailles hongrois ». Ce château de la noblesse hongroise est le plus important monument rococo de Hongrie. Un autre château de la même famille se trouve un peu plus à l'ouest, à Kismarton, mais le traité de Trianon signé en 1920 divisa le vaste domaine Esterházy, ainsi que toute la Hongrie, et depuis, Kismarton se trouve dans le Burgenland, en Autriche. Deux autres palais du même nom se trouvent à Vienne, capitale austro-hongroise.

Jumelages[modifier | modifier le code]