Ferréol de Limoges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint Ferréol.
Ferréol de Limoges
Limoges Cathédrale Saint Etienne.jpg
Fonction
Évêque
Biographie
Naissance
Décès
Entre et Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
PrélatVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Étape de canonisation

Saint Ferréol, ou Ferreolus, était un évêque de Limoges à la fin du VIe siècle. Il est mort après 591 et avant 597.

C'est un saint chrétien fêté le 18 septembre[1].

Histoire et tradition[modifier | modifier le code]

Ferréol eut à calmer les fureurs populaires contre les exactions des rois mérovingiens, et aussi à reconstruire Saint Martin de Brive incendié en ces temps difficiles. Il assista au concile de Mâcon de 585, où l’on visa à restaurer la pratique dominicale, outre la responsabilité épiscopale dans la protection des faibles et la discipline ecclésiastique. Ferréol présida les obsèques de Saint Yrieix en 591.

Église paroissiale de la Décollation de Saint Jean-Baptiste[modifier | modifier le code]

On peut admirer, dans l'église paroissiale de la Décollation de saint Jean-Baptiste le chef de saint Ferréol[2], réalisé au XIVe siècle par Aymeric Chrétien[3],[4] et porté lors des Ostensions limousines septennales.

Édifiée à Nexon au Ve siècle, remaniée au XVe siècle, cette église est pour partie répertoriée comme Monument historique (abside et chœur) depuis le .

On peut y admirer de nombreuses œuvres religieuses classées du XIVe siècle au XXVIIIe siècle répertoriées sur la base[5].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]