Fernando Primo de Rivera y Sobremonte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fernando Primo de Rivera et Primo de Rivera.
Fernando Primo de Rivera y Sobremonte
Fernando Primo de Rivera y Sobremonte, de Kaulak.jpg

Fernando Primo de Rivera y Sobremonte

Fonctions
Ministre de la Guerre (d)
-
Francisco Aguilera y Egea (d)
José Marina Vega (d)
Ministre de la Guerre (d)
-
Francisco de Paula Loño y Pérez (d)
Arsenio Linares y Pombo (en)
Gouverneur général des Philippines (en)
-
José de Lachambre (en)
Basilio Augustín (en)
Gouverneur général des Philippines (en)
-
Rafael Rodríguez Arias (d)
Emilio Molíns (en)
Ministre de la Guerre (d)
-
Francisco Serrano Bedoya (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 89 ans)
Rue de Serrano (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
San Isidro Cemetery (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Fernando Primo de RiveraVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Père
José Primo de Rivera (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Miguel Primo de Rivera y Sobremonte (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Parentèle
Autres informations
Grade militaire
Distinction
Tumba Fernando Primo de Rivera y Sobremonte, Agustín Aznar y familia.jpg

sépulture

Fernando Primo de Rivera y Sobremonte (Séville, 1831- Madrid, 1921) est un général et un homme politique espagnol. Il est le fils du marin José Primo de Rivera et l'oncle du dictateur Miguel Primo de Rivera.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu d'une prestigieuse famille de militaires, il embrasse lui-même la carrière des armes et participe à de nombreux conflits dans lesquels l'Espagne est impliquée au cours du XIXe siècle. Il est blessé lors de la bataille de Montecristi pendant la guerre de restauration dominicaine (1863-1865), il combat pendant la troisième guerre carliste (1872-1876) lors de laquelle les troupes qu'il commande s'emparent d'Estella. En récompense, le roi Alphonse XII lui accorde le titre de marquis d'Estella et lui décerne la croix de San Fernando. Il est nommé capitaine général des Philippines en 1895. Il signe avec le leader indépendantiste Emilio Aguinaldo le pacte de Biak-na-Bato le , par lequel ce dernier accepte de s'exiler volontairement à Hong Kong en échange d'une indemnité financière et de l'amnistie des combattants philippins.

Il est ministre de la guerre du second gouvernement d'Antonio Maura en 1907, puis de nouveau dans le gouvernement d'Eduardo Dato en 1917.

Référence[modifier | modifier le code]