Fernando Alarza

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fernando Alarza
Image illustrative de l’article Fernando Alarza
Contexte général
Sport Triathlon
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de l'Espagne Espagne
Naissance (27 ans)
Lieu de naissance Talavera de la Reina (Espagne)
Taille 1,78 m (5 10)
Poids de forme 63 kg (139 lb)
Club E.C. Sartrouville Triathlon
Entraîneur Omar González Sampedro

Fernando Alarza, né le à Talavera de la Reina en Espagne, est un triathlète professionnel espagnol, champion d'Espagne 2012.

Biographie[modifier | modifier le code]

icône image Image externe
Fernando Alarza en 2012

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Fernando Alarza suit très jeune les traces de ses frères dans le monde de la natation[1]. A 16 ans, il décide de participer à son premier triathlon, un sport qui comprend une autre de ses passions: l'athlétisme[1]. Quelques années plus tard, il devient champion du monde junior à Budapest en 2010[1]. Suivra deux deuxième places aux championnats du monde espoirs (2012 et 2013)[2],[3].

Carrière en triathlon[modifier | modifier le code]

En France, à partir de 2012, il participe au Grand Prix de triathlon avec son club l'E.C. Sartrouville Triathlon[4]. En se positionnant huit fois dans les dix premiers au cours des différents épreuves[5], il termine à la cinquième place du classement général des séries mondiales 2015[6]. En avril 2016 au Cap en Afrique du Sud, il remporte sa première victoire sur le circuit du championnat du monde (WTS) en devançant le Britannique Jonathan Brownlee et le Français Dorian Coninx[7]. Qualifié pour la course olympique des Jeux de Rio en 2016, il prend le départ et finit en 18e position en h 48 min 8 s.

Vie professionnelle[modifier | modifier le code]

Il étudie à son rythme la physiothérapie et prend des cours pour être entraîneur de l'ITU[8].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Le tableau présente les résultats les plus significatifs (podium) obtenus sur le circuit international de triathlon depuis 2012[9],[5].

Année Compétition Pays Position Temps
2018 WTS Yokohama Drapeau du Japon Japon Médaille de bronze h 45 min 51 s
2017 WTS Gold Coast Drapeau de l'Australie Australie Médaille de bronze h 52 min 44 s
WTS Yokohama Drapeau du Japon Japon Médaille d'argent h 48 min 23 s
WTS Leeds Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Médaille de bronze h 47 min 28 s
2016 Championnat du monde - Classement Général Médaille de bronze
WTS Hambourg Drapeau de l'Allemagne Allemagne Médaille de bronze h 52 min 36 s
WTS Le Cap Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud Médaille d'or h 54 min 12 s
WTS Gold Coast Drapeau de l'Australie Australie Médaille d'argent h 46 min 55 s
2015 WTS Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Médaille d'argent h 50 min 51 s
Grand Prix de triathlon (équipe club) Drapeau de la France France Médaille d'or
2014 Grand Prix de triathlon (équipe club) Drapeau de la France France Médaille d'or
2013 Coupe d'Europe - l'étape de Quarteira Drapeau du Portugal Portugal Médaille d'or h 48 min 47 s
Coupe d'Europe - l'étape de Banyoles Drapeau de l'Espagne Espagne Médaille d'or h 45 min 21 s
2012 Championnat d'Espagne Drapeau de l'Espagne Espagne Médaille d'or h 51 min 58 s
Coupe Panaméricaine - l'étape de Viña del Mar Drapeau du Chili Chili Médaille d'argent h 44 min 23 s

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Biographie Fernando Alarza », sur www. fernandoalarza.com (consulté le 26 octobre 2015).
  2. « Fernando Alarza, subcampeón del Mundo sub'23 », sur www.marca.com (consulté le 26 octobre 2015).
  3. « Fernando Alarza, sub'23 runner-triathlon », sur www.marca.com (consulté le 26 octobre 2015).
  4. « Sartrouville triathlon Fernando Alarza », sur www.sartrouville-triathlon.com (consulté le 26 octobre 2015).
  5. a et b « ITU : Fernando Alarza », sur Triathlon.org (consulté le 26 octobre 2015).
  6. « Fernando Alarza concluye en quinta posición en el Campeonato del Mundo de Triatlón », sur lavozdeltajo.com (consulté le 26 octobre 2015).
  7. « Première pour Fernando Alarza », sur sport.fr (consulté le 26 avril 2016).
  8. « Estaba aburrido de mirar el fondo de la piscina », sur labolsadelcorredor.com (consulté le 26 octobre 2015).
  9. « Fernando Alarza Triathlon », sur www.les-sports.info (consulté le 26 octobre 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]