Fernanda Melchor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Fernanda Melchor
Image dans Infobox.
Fernanda Melchor en mars 2019
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (40 ans)
VeracruzVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions
Prix Anna-Seghers ()
Internationaler Literaturpreis (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales
La Saison des Ouragans (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Fernanda Melchor Pinto, née le à Boca del Río dans l'État de Veracruz au Mexique, est une écrivaine et journaliste mexicaine[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Fernanda Melchor est diplômée en journalisme à l'université de Veracruz[2].

Elle publie des nouvelles et des romans ainsi que des textes de non-fiction dans des revues telles que La Palabre et l'Homme, Punto de Lectura, Excélsior, Replicante, Reverso, Génération, Revue de littérature mexicaine contemporaine et Milenio semanal.

Fernanda Melchor commence sa carrière en tant qu'écrivaine en 2013 avec la publication d'Aquí no es Miami. Son deuxième roman Temporada de Huracanes (La Saison des ouragans, traduit en français par Laura Alcoba en 2019[3]) est présenté par la critique comme l'un des meilleurs romans du Mexique en 2017[4],[5],[6]. Le roman débute par la découverte du cadavre d'une femme dénommée la Sorcière. Il aborde ensuite le climat de peur et de terreur qui règne à Veracruz : viol, prostitution, pédophilie, violences sexuelles, drogue et meurtres[7].

En 2015, Fernanda Melchor fait partie d'une anthologie éditée par Conaculta recensant les meilleurs auteurs mexicains de moins de 40 ans[8].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Mi Veracruz, 2008
  • Aquí no es Miami, 2013
  • Falsa liebre, 2013
  • Temporada de Huracanes, 2017
    traduit en français sous le titre La saison des ouragans, Grasset, 2019
  • Páradais, 2021
    traduit en français sous le titre Paradaïze, Grasset, 2022 (ISBN 9782246827719)

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • First Essay Contest on Lynching, par la Commission nationale des droits de l'Homme du Mexique (CNDH), 2002
  • Literary Virtuality Casa de Letras, par l'université nationale autonome du Mexique, 2007
  • State Journalism Award, par la Journalism Foundation Rubén Pabello Acosta, 2009
  • Pen Club Prize for Journalistic and Literary Excellence, 2018
  • Prix Anna-Seghers, 2019

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fernanda Melchor - Detalle del autor - Enciclopedia de la Literatura en México - FLM - CONACULTA », www.elem.mx (consulté le )
  2. (es) UV, « En mis obras hablo del Veracruz que no se ve: Fernanda Melchor – Universo – Sistema de noticias de la UV » (consulté le )
  3. (es) Pablo Ferri, « “¿De qué sirve el amor cuando te estás ahogando?” », El País,‎ (ISSN 1134-6582, lire en ligne, consulté le )
  4. (es) Quezada, « El frenesí de la escritura: una entrevista a Fernanda Melchor », Chilango, (consulté le )
  5. (es) Ortuño, « Por fin », Letras Libres (consulté le )
  6. (es) Jorge Carrión, « Los libros de ficción de 2017: una selección iberoamericana », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le )
  7. « La saison des ouragans – Fernanda Melchor », sur Focus Littérature (consulté le )
  8. (es) Mazón, « Temporada de huracanes, la nueva novela de Fernanda Melchor », Gatopardo, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]