Fernand Vast

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Fernand Vast
Fernand Vast, deuxième de Paris-Troyes en 1903.jpg
Fernand Vast, deuxième de Paris-Troyes en 1903.
Informations
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
Saint-CloudVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipes amateurs
1902-1906Véloce Club de Levallois (Levallois-Perret)
Équipes professionnelles
1906-1907individuel de Levallois-Perret
Principales victoires
Départ du championnat de France des 100 kilomètres sur route amateurs de 1ère catégorie, le 3 septembre 1905 (U.V.F., Versailles-Rambouillet-Versailles, départ grille de l'Orangerie), 5 minutes après celui du championnat de France de fond, remporté par F. Vast (même trajet).
Le Vélo Club de Levallois-Perret regroupé, en septembre 1903 lors de Paris-Troyes.

Fernand Vast, né le à Garches (Hauts-de-Seine) et mort le à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine) à l'âge de 82 ans, est un coureur cycliste français.

Bien qu'ayant écourté sa carrière professionnelle, il remporta trois médailles aux Jeux olympiques intercalaires de 1906 à Athènes.

Palmarès sur piste[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques intercalaires[modifier | modifier le code]

  • Athènes 1906
    • Médaille de bronze Médaillé de bronze des 5 km (avril, Piraeus, Attiki)
    • Médaille de bronze Médaillé de bronze des 20 km (avril Piraeus, Attiki, deuxième Maurice Bardonneau)

Championnats de France[modifier | modifier le code]

  • Vice-champion de France amateur de demi-fond 1905 (derrière entraîneur)[1]
  • Vice-champion de France amateur des 50 kilomètres 1906 (juillet, piste municipale de Paris, derrière Maurice Bardonneau)[2]

Autres[modifier | modifier le code]

  • 2e du "Grand Prix d'Athènes", organisé en France sur 10 kilomètres avec entraîneurs le 14 juin à Paris, au retour des Jeux intercalaires (vainqueur Maurice Bardonneau, de 20 mètres)[3]

Palmarès sur route[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fernand Vast, sur Le site du cyclisme.
  2. La Vie au grand air, 21 juillet 1906, p.544.
  3. Le Journal amusant, n°365, 23 juin 1906, p.14.
  4. La Vie au grand air, 2 octobre 1903.
  5. sur un trajet de 84 kilomètres, d'Athènes à Marathon (42 km), et retour, alors qu'il n'est âgé que de 20 ans.


Liens externes[modifier | modifier le code]