Fernand Symons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Symons.
Fernand Symons
Image illustrative de l'article Fernand Symons
Genval, villa "Les Sorbiers", architecte Fernand Symons, décoration en sgrafittes par Gabriel van Dievoet, 1904.
Présentation
Naissance
Décès
Nationalité belge
Mouvement Art nouveau

Fernand Symons (1869-1942) est un architecte belge de la période Art nouveau qui fut actif à Bruxelles et à Genval.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fernand Symons a siégé au conseil communal d'Ixelles de 1922 jusqu'à son décès en 1942. Il fut échevin à partir de 1936[1].

Réalisations remarquables[modifier | modifier le code]

Les réalisations les plus connues de Fernand Symons sont le Palais du vin et le Jardin d'enfants n°4 de la rue Locquenghien.

Immeubles de style Art nouveau[modifier | modifier le code]

  • 1902 : rue des Tongres, 63-65 (sgraffites)
  • 1902 : école à Drogenbos, avec ornements en sgraffite (marguerites et pavots) de Gabriel Van Dievoet
  • 1903 : Maison communale de Dilbeek ; avec ornement en sgraffite de 10,50 m, par Gabriel Van Dievoet
  • 1904 : Villa « Les Sorbiers » parc de Genval à La Hulpe, actuellement : Avenue des Merisiers 4, Genval. Villa en style normand propriété de Fernand Symons, (sgraffites de Gabriel Van Dievoet)
  • 1904-1908 : Jardin d'enfants N°4, rue Locquenghien 16 (sgraffite de Privat Livemont ou Adolphe Crespin ?)
  • Plusieurs immeubles et maisons particulières à Genval, principalement vers le château du lac en 1909, 1910

Immeubles de style éclectique teinté d'Art nouveau[modifier | modifier le code]

Immeubles de style éclectique[2][modifier | modifier le code]

  • 1895 : avenue Ducpétiaux, 54
  • 1896 : rue de la Victoire, 173 (beaux sgraffites)
  • 1900 : avenue Fonsny, 112-113
  • 1901 : rue d'Espagne, 94-96-98
  • 1904 : place Saint-Antoine, 5
  • 1906 : maison de Monsieur Van der Heyden, boulevard Militaire ; (Jaumotte Entrepreneur), avec ornement en sgraffite de Gabriel Van Dievoet (pavot, tête ; 4,27 m)
  • 1907 : rue Louis Coenen, 23-25-27
  • 1911 : « Crèche royale Le Nid », rue du Nid 9-11 (sgraffites)
  • 1912 : avenue Louis Lepoutre, 54
  • 1913 : Clinique Saint-Michel, rue de Linthout 152-154, 2e phase
la 1re phase est de Hubert Marcq (1895) alors que la 3e phase est de... Victor Horta (1923)
  • 1923 : rue des Taxandres, 2-4
  • 1923 : Statue du cavalier Fonck à Thimister avec le sculpteur Marcel Rau
  • 1927 : « Maison Hayoit », chaussée de Louvain, 56 (avec G. Veldeman)
  • avenue Molière, 297
  • avenue Molière, 269 (?)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Source : A la découverte de l'histoire d'Ixelles (11) : Berkendael (2)
  2. Source pour les immeubles éclectiques : Inventaire du patrimoine architectural de la Région de Bruxelles-Capitale