Fernand Hauser

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hauser.
Fernand Hauser
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinction

Fernand Hauser est un journaliste et poète français, né à Toulon le , mort en 1941 à Ville-d'Avray.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu d’une famille juive alsacienne, il fonde en 1897 la revue Lutèce (huit numéros) puis en 1900 une gazette politique et littéraire, La Pie. Il collabore à de nombreux journaux, dont L'Écho de Paris, La Presse et Le Journal, où il est rédacteur parlementaire.

Il est officier de l'armée française pendant la Première Guerre mondiale. Marié à Jeanne Haguenauer, il est père de deux filles (Simone[1] et Fanchette) et de deux fils (Claude et Jacques).

Membre de la Société des gens de lettres, vice-président de la Société des poètes français, secrétaire du Félibrige de Paris, il publie des poèmes, des récits, des romans, des pièces de théâtre, des notices biographiques. L’Affaire Syveton plonge dans l'affaire des fiches tandis que L'Affaire Jeanne Weber décrit un fait divers. Il écrit également de nombreux articles sur la situation politique aux Comores.

Il est enseignant à l'École supérieure de journalisme de Paris.

Fernand Hauser est chevalier de la Légion d’honneur.

Poésie et romans[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Divers[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mariée à Henri van Deth, Simone Hauser est la mère du linguiste Jean-Pierre van Deth, fondateur du salon Expolangues et auteur d'une biographie d'Ernest Renan, Fayard, 2012.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]