Fernand Flausch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Fernand Flausch
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 64 ans)
LiègeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Fernand Flausch, né le à Liège et mort le (à 64 ans) dans la même ville, est un plasticien, sculpteur et artiste-peintre belge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fernand Flausch étudie à l'académie des beaux-arts de Liège dont il sera, en 1973, titulaire du cours de sérigraphie. Parallèlement à cela, il assura également les cours de dessin à l'Institut d'Architecture Lambert Lombard à Liège.

Artiste rattaché au mouvement pop art, son imagination et son éclectisme feront qu'il sera vite repéré par l'Association pour le Progrès intellectuel et artistique de la Wallonie (APIAW)[1],[2]

Après quelques expositions à la Galerie de l'Etuve, à Liège, en 1968 et 1969, il exposera, en 1972, en collaboration avec l'APIAW au musée du Fer.

En 1973, il participera à la Biennale de São Paulo et se verra décerné, avec Jean-Michel Folon, le grand prix[3], lui donnant une renommée internationale.

En 2018, l’artiste fait l'objet d'une importante rétrospective à La Boverie[4]

.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Tableaux[modifier | modifier le code]

Œuvres d'art public[modifier | modifier le code]

La Mort de l'Automobile, musée en plein air du Sart Tilman

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 2004 : Alex et Raymonde et autre chose. Fernand Flausch. DEPEINSCULUM, catalogue d'exposition, texte André Stas, Centre wallon d'Art contemporain "La Châtaigneraie", Flémalle, 2004.

Liens externes[modifier | modifier le code]