Fernand Fau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Fernand Fau
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 57 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Fernand Fau, de son nom complet Jean Louis Fernand Fau, né à Poitiers le et mort à Paris le [1] est un illustrateur et caricaturiste français. Il a utilisé les pseudonymes de et Phô[2]. Il a notamment collaboré au journal Le Rire.

Il collabore au cabaret du Chat noir, réalisant le théâtre d'ombre d'Une Affaire d'honneur de Jules Jouy, puis en 1890, compose Idylle, une revue en un acte écrite avec Charles de Sivry.

Ouvrages illustrés[modifier | modifier le code]

  • Jean Perrot, 34 leçons de choses en images sans paroles à raconter par les petits, deuxième livre d'initiation et d'élocution, Fernand Nathan, [lire en ligne]
  • Alfred Carel, Les brasseries à femmes de Paris, Paris, E. Monnier, 1884 [lire en ligne]
  • Camille Lemonnier, Les Concubins ; La Glèbe ; Un pèlerinage, Paris, E. Monnier, de Brunhoff, 1886 [lire en ligne]
  • Chansons du pavé : Paris, la politique, l'amour, fantaisies paysanneries par Victor Meusy ; musique nouvelle de Georges Marietti [lire en ligne]
  • Le secret du manifestant, théâtre d'ombre, texte de Jacques Ferny, E. Fromont, Paris 1894 [lire en ligne]
  • Georges Courteline, La Peur des coups, Paris, G. Charpentier et E. Fasquelle, 1895 [lire en ligne]
  • Rabelais pour la jeunesse, Gargantua, texte adapté par Marie Butts, Librairie Larousse
  • Rabelais pour la jeunesse, Pantagruel, texte adapté par Marie Butts, Librairie Larousse

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marcus Osterwalder (dir.), Dictionnaire des illustrateurs, 1800-1914, Éditions Ides et Calendes, 1989, p. 355.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :