Fernand Cuche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Fernand Cuche
Illustration.
Fernand Cuche en 2008.
Fonctions
Conseiller d'État du canton de Neuchâtel
Élection
Conseiller national
Législature 46e (1999-2003)
47e (2003-2007)
Successeur Francine John-Calame
Député au Grand Conseil du canton de Neuchâtel
Législature 1989-1993
1993-1997
1997-2001
Biographie
Date de naissance (74 ans)
Lieu de naissance Le Pâquier (Suisse)
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Parti politique Les Verts
Profession Assistant social
Agriculteur
Homme politique

Fernand Cuche, né le , est une personnalité politique suisse, membre des Verts.

Biographie[modifier | modifier le code]

Assistant social et agriculteur, il est secrétaire général de l'Union des producteurs suisses (devenue entre-temps Uniterre) de 1984 à 2001. De 1989 à 1999 il siège au Grand Conseil neuchâtelois[1] sous les couleurs du parti écologiste[2]. En 1999, il est élu au Conseil national sous les couleurs du Parti écologiste et est réélu en 2003.

En 2005, il est élu au Conseil d'État neuchâtelois[3] et est chargé du Département de la gestion du territoire. Il démissionne alors du Conseil national. Il préside le Conseil d'État lors de l'année 2007-2008.

En 2009, il échoue en se présentant à sa propre succession. Cet échec marque la fin de sa carrière politique.

Humaniste, écologiste, Fernand Cuche s'engage pour le respect de la dignité humaine et la préservation de l'environnement. De 1986 à 1996 il participe aux travaux de la Coordination paysanne européenne dont le siège est à Bruxelles. En mai 1993, il est à Mons (Belgique) pour le lancement de Via Campesina. Partisan convaincu d'une agriculture à dimension humaine, il mène le combat contre l'industrialisation de l'agriculture, l'accaparement des terres, les plantes génétiquement manipulées, les hormones dans la production animale. Son credo: un lien étroit et durable doit relier la paysannerie à la terre. Les gouvernements ont le devoir de protéger et d'enrichir ce lien afin d'assurer à la population une alimentation de proximité, diversifiée, saine, librement choisie. Le marché ne saurait à lui seul offrir une telle prestation.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]