Aller au contenu

Ferland Mendy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ferland Mendy
Image illustrative de l’article Ferland Mendy
Ferland Mendy avec l'Olympique lyonnais en 2017.
Situation actuelle
Équipe Real Madrid
Numéro 23
Biographie
Nom Ferland Sinna Mendy
Nationalité Française (depuis le 16 janvier 2007)

Sénégalaise

Nat. sportive Française
Naissance (29 ans)
Meulan (France)
Taille 1,80 m (5 11)
Période pro. 2015
Poste Arrière gauche
Pied fort Gauche
Parcours junior
Années Club
2002-2004 EFCE Ecquevilly
2004-2012 Paris Saint-Germain
2012-2013 FC Mantois 78
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2013-2016 Le Havre AC B 052 0(1)
2015-2017 Le Havre AC 051 0(2)
2017-2019 Olympique lyonnais 079 0(3)
2019- Real Madrid 171 0(6)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2018- France 010 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour :

Ferland Mendy, né le à Meulan (Yvelines), est un footballeur international français qui évolue au poste d'arrière gauche au Real Madrid.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation parisienne[modifier | modifier le code]

Ferland Sinna Mendy commence le football dans la ville d'Ecquevilly (Yvelines) en 2002. Il part en 2004 dans les équipes de jeunes recruté par Yves Gergaud responsable du Paris Saint-Germain. En 2008, il intègre le centre de préformation mais une blessure à la hanche l'écarte des terrains pendant sept mois ce qui l'empêche d'intégrer le centre de formation[1]. Il se remet en jambes dans les équipes réserves du club jusqu'en 2012 où il décide de quitter le club pour rebondir.

Arrivé au club du FC Mantois 78 en 2012 afin d'avoir plus de visibilité, Ferland Mendy joue toute la saison avec les moins de 19 ans en Division d'honneur. Il effectue également une semaine d'entraînement à l'En avant Guingamp (Côtes-d'Armor) et au Havre (Seine-Maritime).

Le Havre AC[modifier | modifier le code]

Il s'engage avec le club normand en convaincu par la qualité de formation. Il fait ses gammes avec l'équipe réserve dans le Championnat France Amateur 2 sous les ordres de Johann Louvel.

Le , il se dévoile au grand jour. Après avoir tranquillement gravi les échelons en équipe réserve, il est titularisé par Thierry Goudet à la suite d'une suspension de Jérôme Mombris face au Football Club Sochaux-Montbéliard.

La saison suivante (2015-2016) il joue 12 matchs, suffisant pour que Bob Bradley lui laisse les commandes pour la saison suivante. À la suite du départ de Mombris laissé libre par le club à l'été 2016, Ferland Mendy prend les rênes du côté gauche de la défense havraise. Ses qualités offensives se font remarquer. En effet, il ponctue ses prestations de centres et de passes de qualité, distillant cinq passes décisives et inscrivant deux buts. Ses remontées de balles, ses dribbles et ses centres font de lui le latéral gauche de l'équipe type du Championnat de France de football de Ligue 2 de la saison 2016-2017[2].

Suivi par de nombreux clubs dont le Paris Saint-Germain, l'Atlético de Madrid et Everton, il décide de quitter le club mais préfère rester en France et goûter à la Ligue 1[3].

Olympique lyonnais[modifier | modifier le code]

Le , il s'engage avec l'Olympique lyonnais pour cinq années. Il choisit le numéro 22. Le transfert s'élève à cinq millions d'euros, plus un million de bonus[4].

Il manque le début du championnat à cause d'une blessure à la cheville lors d'un match de pré-saison face à l'Inter Milan. Mais il fait un retour remarqué dans l'équipe. Titularisé face à Nantes lors d'un match nul et vierge, il ne quitte plus que rarement le onze de Bruno Génésio. Et ses qualités offensives font fureur[5]. Face au Dijon FCO, lors d'un nul 3-3, il frappe sur le poteau, ce qui permet à Nabil Fekir de marquer. À Angers, une de ses frappes repoussées par le gardien permet à Memphis Depay d'inscrire le but du 3-1 (score final 3-3). Et le 13 octobre, contre le champion de France en titre, l'AS Monaco, il délivre une passe décisive à Nabil Fekir encore, permettant à ce dernier d'ouvrir le score. Le match verra la victoire des Gones 3-2.

Ses excellentes prestations attirent l’œil de Didier Deschamps, sélectionneur des Bleus, qui lui offre une pré-convocation à la fin du mois d', mais il ne figure pas dans la liste finale. Au cours de la deuxième moitié de saison, du fait de ses bonnes performances mais aussi d'une légère altercation entre Fernando Marçal[6] et Bruno Génésio, il devient un titulaire inamovible de l'effectif. Il réalise notamment deux passes décisives (pour Maxwel Cornet et Bertrand Traoré) contre l'ESTAC Troyes. Ses performances de haut vol lui permettent d'être élu meilleur latéral gauche de Ligue 1 par ses pairs aux Trophées UNFP[7].

Il commence la saison 2018-2019 comme titulaire pour la réception d'Amiens (victoire 2-0).

Auteur d'une très bonne première partie de saison avec son club notamment en Ligue des champions et de début prometteurs en équipe nationale, il est notamment annoncé comme suivi par plusieurs grands clubs européens[1].

Real Madrid[modifier | modifier le code]

Le , Ferland Mendy s'engage pour le Real Madrid CF. L'international français paraphe un contrat de six ans avec le club de la capitale espagnole. Le coût du transfert s'élève à 48 M€ + 5 M€ de bonus[8],[9]. Il est notamment apprécié pour sa présence lors des phases défensives, ce qui a facilité son adaptation dans l'effectif merengue. Les observateurs remarquent qu'il soulage énormément Sergio Ramos, qui devait couvrir sa zone ainsi que celle du latéral brésilien Marcelo, lorsque ce dernier était titulaire indiscutable au Real Madrid. Ainsi, le rendement défensif du capitaine espagnol est plus efficace lorsque Mendy est aligné à sa gauche.

En témoigne ce résultat stupéfiant pour le club merengue, lors de la saison 2019-2020, le Real Madrid devenant la meilleure défense du championnat espagnol. Il marque son premier but sous les couleurs madrilène le .

Le jeudi , Mendy s'illustre en marquant son premier but en Ligue des Champions face à l'Atalanta Bergame, marquant le seul but de la rencontre et étant considéré comme l'artisan de ce succès en Italie, et étant le joueur ayant subi la faute de Remo Freuler qui lui a valu un carton rouge, et se démarque pendant ce match par sa fougue et la précision de ses passes[10].

Sélection nationale[modifier | modifier le code]

Ferland Mendy acquiert la nationalité française le 16 janvier 2007, par l'effet collectif attaché à la naturalisation de ses parents, tous deux nés au Sénégal[11]. Il n'a jamais joué ni été convoqué en équipe de France de jeunes[12].

Le , il est convoqué pour la première fois en équipe de France par Didier Deschamps à la suite de la blessure de Benjamin Mendy[13] et de Lucas Hernandez. Il connaît sa première sélection le contre l'Uruguay. Titulaire, il dispute l'intégralité de la rencontre et réalise une bonne partie. Il récolte la meilleure note côté français le lendemain dans le quotidien L’Équipe (7/10), ex æquo avec son coéquipier à Lyon Tanguy Ndombele.

Le , Ferland Mendy est retenu dans la liste des appelés par le sélectionneur Didier Deschamps en vue du match amical contre la Bolivie et des rencontres des éliminatoires de l'Euro 2020 contre la Turquie et Andorre[14].

En mai 2024, il figure dans une liste de 25 joueurs appelés par Didier Deschamps pour l'Euro 2024[15].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Real Madrid

Distinctions individuelles[modifier | modifier le code]

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Réputé pour son profil de latéral gauche complet, à la fois actif en attaque et capable de s'imposer défensivement dans les un contre un, Mendy est notamment cité comme l'un des meilleurs joueurs de son âge au poste de latéral gauche en 2019, alors qu'il connaît un très bon parcours en ligue des champions avec l'Olympique lyonnais ou en équipe de France[1]. Suite à des blessures, il revient sur la saison 2023-2024 avec un profil plus défensif, s'imposant comme un des meilleurs latéraux du monde sur ce plan.

Statistiques détaillées[modifier | modifier le code]

Statistiques de Ferland Mendy au [16]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Supercoupe UEFA Coupe du monde des clubs Total
Division M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d. Comp. M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d.
2014-2015 Drapeau de la France Le Havre AC Ligue 2 1 0 0 0 0 0 0 0 0 - - - - - - - - - - - - - 1 0 0
2015-2016 Ligue 2 11 0 1 1 0 0 0 0 0 - - - - - - - - - - - - - 12 0 1
2016-2017 Ligue 2 35 2 5 1 0 0 2 0 0 - - - - - - - - - - - - - 38 2 5
Sous-total 47 2 6 2 0 0 2 0 0 0 0 0 - - - - - - - - - - 51 2 6
2017-2018 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 27 0 5 0 0 0 1 0 0 - - - C3 7 0 0 - - - - - - 35 0 5
2018-2019 Ligue 1 30 2 1 4 1 2 2 0 0 - - - C1 8 0 1 - - - - - - 44 3 4
Sous-total 57 2 6 4 1 2 3 0 0 0 0 0 - 15 0 1 - - - - - - 79 3 9
2019-2020 Drapeau de l'Espagne Real Madrid Liga 25 1 2 - - - - - - 2 0 0 C1 5 0 0 - - - - - - 32 1 2
2020-2021 Liga 26 1 0 - - - - - - 1 0 0 C1 11 1 0 - - - - - - 38 2 0
2021-2022 Liga 22 2 1 1 0 0 - - - 2 0 0 C1 10 0 3 - - - - - - 35 2 4
2022-2023 Liga 18 0 1 2 0 0 - - - 2 0 0 C1 5 0 0 1 0 0 - - - 28 0 1
2023-2024 Liga 23 0 0 1 0 0 - - - 2 1 0 C1 11 0 0 - - - - - - 37 1 0
Sous-total 114 4 4 4 0 0 2 0 0 8 1 0 - 42 1 3 1 0 0 - - - 171 6 7
Total sur la carrière 218 8 16 10 1 2 6 0 0 8 1 0 - 57 1 4 1 0 0 - - - 300 11 22

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

Statistiques de Ferland Mendy au
Saison Sélection Phases finales Éliminatoires CDM Éliminatoires EURO Ligue Nations Matchs amicaux Total
Compétition M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd
2018-2019 Drapeau de la France France - - - - - - - 2 0 0 - - - 2 0 0 4 0 0
2019-2020 - - - - - - - - - - - - - - - - 0 0 0
2020-2021 Euro 2020 - - - 0 0 0 - - - 3 0 0 - - - 3 0 0
2021-2022 Ligue des nations 2020-2021 - - - - - - - - - - - - - - - 0 0 0
2022-2023 Coupe du monde 2022 - - - - - - - - - 2 0 0 - - - 2 0 0
Total sur la carrière - - - 0 0 0 2 0 0 5 0 0 2 0 0 9 0 0

Liste des matchs internationaux[modifier | modifier le code]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Mendy est l’oncle du footballeur professionnel franco-bissaoguinéen Steve Ambri, évoluant au poste de milieu de terrain ou d'attaquant, qui représente la Guinée-Bissau au niveau international[18],[19]. Son cousin Édouard Mendy est également un footballeur professionnel sénégalais évoluant au poste de gardien de but[20]. Il est notamment passé au Stade rennais et au Chelsea FC, et représente le Sénégal au niveau international.

Image publique[modifier | modifier le code]

Au mois de , Mendy et son cousin Édouard se plaignent publiquement de l'utilisation de photos les représentant qui sont utilisées par certains médias afin d'illustrer des articles parlant de Benjamin Mendy, un autre footballeur homonyme, accusé de nombreux viols[21].

Sur sa publication Twitter en réaction à la polémique ci-dessus, le journaliste indépendant Romain Molina publie une réponse où il accuse Mendy d'exhibition sexuelle et de violence : « Totalement d'accord avec toi, c'est scandaleux, comme un gars mettant des coups de poing et de pied à une fille après lui avoir montré son sexe[22]. » Molina dévoile ensuite sur son profil une partie de la plainte émise par une femme en ne souhaitant pas nommer son agresseur par peur de représailles[23]. Elle raconte que l'homme, alcoolisé, a baissé son pantalon devant elle pour agiter son sexe alors qu'ils étaient dans un hôtel. En réaction, l'une de ses amies s'est alors emportée contre lui et l'individu a réagi violemment en la prenant à la gorge puis en lui assénant plusieurs coups de poing et un coup de pied au visage[22]. L'extrait de la plainte révèle que le joueur continue de frapper alors que son vis-à-vis est au sol et qu'il est ceinturé par un ami[23]. Mendy ne réagit pas à ces accusations[22].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c «Ferland Mendy est regardé par les grands clubs», sur France Football (consulté le )
  2. Quand je pense à Ferland..., sofoot.com, 19 mai 2017, par Matthieu Pécot
  3. Ferland Mendy, roi de la com' sur DemiVolée
  4. « Lyon a présenté Ferland Mendy », sur lequipe.fr,
  5. Ferland Mendy, gauche caviar sur le Café du Commerce OL
  6. Lyon : Altercation avec Genesio, Marçal sur la touche sur l'Équipe
  7. « Trophées UNFP : sept Parisiens dans l'équipe type », sur lequipe.fr
  8. « Officiel : Ferland Mendy débarque au Real Madrid », sur footmercato.net
  9. « Ferland Mendy officiellement transféré au Real Madrid », Lequipe, (consulté le )
  10. « Ligue des Champions : Ferland Mendy, nouveau héros de Madrid », sur Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert (consulté le )
  11. « JORF n° 0015 du 18 janvier 2007 » Accès limité [PDF], sur legifrance.gouv.fr (consulté le ), p. 1102
  12. L'Équipe du
  13. « Bleus : Benjamin Mendy blessé à un genou, Ferland Mendy convoqué pour la première fois », sur lequipe.fr, .
  14. Quentin Marchal, « Équipe de France : la liste de Didier Deschamps pour les matches de juin », RTL,
  15. « Euro 2024 : Deschamps convoque Bradley Barcola, Ferland Mendy et N'Golo Kanté dans la liste de l'équipe de France » (consulté le )
  16. « Fiche de Ferland Mendy », sur footballdatabase.eu
  17. Le premier chiffre correspond au score de l'équipe jouant à domicile.
    Le score est écrit en vert si l'équipe de France a gagné le match, en noir si elle a fait match nul et en rouge si elle a perdu le match.
  18. Philippe Guilbaud, « Valenciennes Steve Ambri : « Si j’étais agent, je m’enverrais bien au Barça ! » », sur lavoixdunord.fr,
  19. Étienne Comte, « Sochaux – Première sélection pour Steve Ambri avec la Guinée-Bissau », sur maligue2.fr,
  20. (en) « Édouard Mendy: 5 things on the Rennes and Senegal goalkeeper », sur ligue1.com, .
  21. « Édouard et Ferland Mendy lassés d'être pris pour Benjamin Mendy », sur sofoot.com, .
  22. a b et c Benoit Desaint, « Ferland Mendy : accusé d'exhibition sexuelle et de violence, les détails révélés », sur sport.gentside.com, .
  23. a et b « Publication de Romain Molina », (version du sur Internet Archive).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :