Ferland-et-Boilleau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ferland-et-Boilleau
Le pont du Lac-Ha! Ha! enjambe qui la Rivière des Ha! Ha! à Ferland-et-Boilleau
Le pont du Lac-Ha! Ha! enjambe qui la Rivière des Ha! Ha! à Ferland-et-Boilleau
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Saguenay–Lac-Saint-Jean
Subdivision régionale Le Fjord-du-Saguenay
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Hervé Simard[1]
2013 - 2017
Constitution
Démographie
Gentilé Ferboillien, ienne
Population 540 hab. (2016)
Densité 1,4 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 05′ 00″ nord, 70° 50′ 00″ ouest
Superficie 39 063 ha = 390,63 km2
Divers
Code géographique 94220
Localisation
Localisation de Ferland-et-Boilleau dans Le Fjord-du-Saguenay
Localisation de Ferland-et-Boilleau dans Le Fjord-du-Saguenay

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Ferland-et-Boilleau

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Ferland-et-Boilleau

Ferland-et-Boilleau, ou simplement Ferland-Boilleau, est une municipalité canadienne qui fait partie de la municipalité régionale de comté (MRC) du Fjord-du-Saguenay sur la rive-nord du fleuve Saint-Laurent au Québec. Située au nord du Massif du lac Jacques-Cartier, à un vingtaine de kilomètres au sud de la rivière Saguenay, cette municipalité du Saguenay–Lac-Saint-Jean possède une économie basée sur l'exploitation forestière et la villégiature.

Avec une population de près de 587 habitants, la population de Ferland-et-Boilleau est surtout concentrée au abord de la Route 381 qui longe la Rivière Ha! Ha! en aval du Lac Ha! Ha! et du Mont du Four. Le territoire de Ferland-et-Boilleau est bordé au nord par l'arrondissement La Baie de la Ville de Saguenay.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Jean-Baptiste-Antoine Ferland
Charles-Henri-Philippe Gauldrée-Boilleau
Jean-Baptiste-Antoine Ferland (gauche) et Charles-Henri-Philippe Gauldrée-Boilleau (droite).

La municipalité de Ferland-et-Boilleau emprunte son nom aux cantons de Ferland et de Boilleau érigés en 1916 en l'honneur de l'abbé et historien Jean-Baptiste-Antoine Ferland (1805-1865), et de Charles-Henri-Philippe Gauldrée-Boilleau, qui a été consul de France au Canada de 1859 à 1863[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Conseil municipal[modifier | modifier le code]

Le conseil municipal est composé d'un maire et de six conseillers, élus en bloc sans division territoriale. Les élections municipales ont lieu tous les quatre ans et ne sont pas partisanes.

mandat fonction nom[3]
2013 - 2017 maire Hervé Simard
conseillers
#1 Grégoire Girard
#2 François Fracheboud
#3 Réginald Gagnon
#4 Janic Gagnon
#5 Patricia Durand
#6 Jean Simard

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1951 1956 1976 1981 1991 1996 2001 2006 2011
1 022 976 713 695 669 652 629 626 583
2016 - - - - - - - -
540 - - - - - - - -

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saguenay Saint-Félix-d'Otis Rose des vents
Lac-Ministuk N Rivière-Éternité,
Lalemant
O    Ferland-et-Boilleau    E
S
Lac-Pikauba

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gouvernement du Québec, « Élection municipale 2013 : Candidatures et résultats pour Ferland-et-Boilleau », Affaires municipales, Régions et Occupation du territoire, 4 novembre 2013 (dernière mise à jour)
  2. « Ferland-et-Boilleau », Banque de noms de lieux du Québec, sur Commission de toponymie (consulté le 27 août 2016).
  3. Ferland-et-Boilleau dans le Répertoire des municipalités des Affaires municipales et Occupatoin du territoire Québec

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]