Ferit Melen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Melen (homonymie).

Ferit Melen
Illustration.
Fonctions
Premier ministre de Turquie
[N 1]
(11 mois et 29 jours)
Président Cevdet Sunay
Fahri Korutürk
Prédécesseur Nihat Erim
Successeur Naim Talu
Biographie
Nom de naissance Ferit Sadi Melen
Date de naissance
Lieu de naissance Van
Date de décès (à 81-82 ans)
Lieu de décès Ankara
Parti politique CHP (1950-1967)
CGP (en) (1967-1980)
MDP (en) (1983-1986)

Ferit Melen
Premiers ministres de Turquie

Ferit Melen, né en 1906 à Van et mort le à Ankara, est un homme d'État turc. Il est Premier ministre de la Turquie entre le et le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Origines, études et vie privée[modifier | modifier le code]

Ferit Melen est né en 1906 à Van. Après avoir réalisé sa scolarité à Bursa, il obtient, en 1931 un diplôme en finances à l'université d'Ankara. Après l'obtention de son diplôme, il réalise un stage d'un an à Paris, au sein du ministère des Finances. Par la suite, il retourne en Turquie pour travailler en tant qu'inspecteur pour le ministère des Finances. En 1943, il est promu directeur général du ministère[1].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Ferit Melen entre en politique en 1950 en devenant représentant de la province de Van à la Grande Assemblée nationale. Il siège alors en tant que membre du CHP. Il ne se représente pas à sa réélection en 1954, préférant exercer la profession de comptable, mais retrouve son siège en 1957.

Il est ministre des Finances du au au sein des deux gouvernements d'İsmet İnönü. Il quitte par la suite le CHP avec 47 collègues, pour fonder en 1967 le Parti de la confiance, baptisé en 1973 Parti de la confiance républicaine (en) (CGP).

Du au , il est ministre de la Défense des deux gouvernements successifs de Naim Talu. À la suite de la démission de Nihat Erim, il devient Premier ministre d'un gouvernement de coalition approuvé par les militaires qui a duré jusqu'au . Entre le et le , il est à nouveau ministre de la Défense, cette fois au sein du gouvernement de Süleyman Demirel[1].

Entre le et le , Ferit Melen est membre du Sénat, représentant la province de Van. Le , il est à nouveau nommé sénateur mais le Sénat est aboli le 12 septembre 1980, à la suite du coup d'État de septembre 1980. Il est élu à la Grande Assemblée nationale aux élections législatives de 1983 en tant que candidat du Parti de la démocratie nationaliste (en) (MDP)[1].

Il meurt le à Ankara. L'aéroport de Van porte son nom.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par intérim du au .

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (tr) « Ferit Melen Biyografi », sur Biyografi (consulté le 14 octobre 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]